Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

CAPTURE D'ECRAN ENTRE PORT-LA-NOUVELLE ET SIGEAN DANS L'AUDE

CAPTURE D'ECRAN ENTRE PORT-LA-NOUVELLE ET SIGEAN DANS L'AUDE

J'en conviens, l'éolien, énergie propre, peut réduire considérablement la production de l'électricité fournie par les centrales émettant du CO2. Mais de passage dans mes Corbières natales, entre Port-la-Nouvelle et Sigean, j'ai pu également mesurer les dégâts sur la nature occasionnés par la mise en place de 15 éoliennes en garrigue et le peu d'électricité fournie. Et côté emploi, pour une future industrie qui se veut pérenne, l'annonce dans une agence d'intérim, pour rechercher un technicien réparateur de pales, à Sigean même, prouve le contraire:

"Nous recherchons pour l’un de nos clients, un(e) technicien(ne) de maintenance en éolien (H/F), REPARATEUR DE PALES.

Le (la) technicien(ne) doit impérativement être du département car départ le lundi de la base de maintenance à Sigean, pour récupérer le véhicule, puis déplacement à la semaine soit sur la région soit sur toute la France.

Expérience en mécanique exigée.

Formation Habilitation électrique HOBO à jour.

Avoir des notions en Anglais, Matériaux composites, éolien… seraient un plus.

Bonne compréhension technique, bonne condition physique, flexible, mobile, esprit d’équipe..

Mission de 3 à 6 mois

Zone d’intervention: Local sur région et France entière.

POSTE A POURVOIR AU PLUS VITE"

En effet, nous vivons dans une société capitaliste et même dans la 5e du monde. Et dans cette mauvaise société, militer pour de l'énergie propre sans s'attaquer au capitalisme, c'est être dans le camp des réformistes, lesquels depuis 1914 ont montré partout ses limites pour un monde juste, démocratique et solidaire.

Sur l'environnement: Autrefois la garrigue n'était trouée que par des sentiers ouverts par la main du vigneron ou du berger, ou par la faune sauvage. C'était également l'espace de la flore sauvage particulière sous ce climat méditerranéen: iris nains, narcisses et autres tulipes. Désormais, pour élever les éoliennes et parfaire leur maintenance, on a déboisé, des chemins ont été tracés, empruntés depuis par les engins motorisés de ceux qui n'ont rien à foutre de l'environnement naturel du pays. Quand ils n'en déracinent pas la flore sauvage, désertifiant plus encore la nature.

Sur la fourniture d'électricité: L'Aude et particulièrement les Corbières sont l'une des régions françaises la plus ventée. Et il aurait été anormal de ne pas y implanter des éoliennes, tout en respectant l'environnement et les gens. Ce qui n'est pas le cas.

Et selon la brochure magnifiant cette ferme éolienne "située sur les hauteurs de Port La Nouvelle - Sigean, au milieu de la garrigue odorante, (...), dont le sommet des pales est à plus de 60 mètres au dessus du sol", l'éolien fournit en tout et pour tout " l’équivalent de la consommation de 10 000 habitants- qui est livrée au réseau national". Ce qui implique aussi de se chauffer qu'à l'électricité, énergie ô combien chère d'autant plus dans des habitations mal isolées, dans une France où le pouvoir d'achat est en décrépitude pour entreprendre la rénovation nécessaire.

De plus, aucune électricité envers 10 000 habitants du cru, mais la revente directe de l'énergie fournie par ces éoliennes par une société privée à Engie qui, il y a très très longtemps, était nationalisé.

La brochure oublie aussi de signaler que l'éolien fonctionne au gré du vent. On le stoppe dès les grandes bourrasques pour éviter la détérioration des pales. Et lorsque c'est le calme plat, même chez moi, on retourne à la bonne vieille chandelle ou à la lampe à pétrole de nos grands-parents? T'es bêta ou quoi Roger, m'objectent les défenseurs de l'éolien qui ont dû faire de longues études sur le sujet. Et le stockage de l'électricité dans notre siècle ultramoderne? Oui, mais à part les batteries à plomb et 7 tonnes de batteries plomb-acide par habitant, bonjour l'écologie! Quant à produire par l'éolien de l'hydrogène par électrolyse, puis à la stocker dans des piles à combustibles, le rendement n'est que de 45%.

Or, la consommation électrique en France pour les entreprises et une population de plus de 66 millions d'habitants est de 415 325 000 000 000 Wh selon RTE. Et le vent, avec toute la bonne volonté des dieux, ne soufflent pas partout en France, quand chacun, entreprise ou particulier, a besoin d'une électricité constante.

Inégalité des vents sur le territoire

Que l'on se comprenne bien. Je ne souhaite pas revenir à autrefois, même si certains affirment qu'ils y vivaient mieux. A Narbonne, dans l'ancien hôtel particulier où je suis né en 1950, le propriétaire l'avait découpé en plusieurs appartements pour les prolétaires, sans cabinet de toilette, ni chauffage, ni eau chaude au robinet. Et que la pierre de l'évier pour se laver. Et lorsque la tramontane s'époumonait, l'électricité en était rompue.

Non, je ne souhaite pas revenir à autrefois, dans ces conditions déplorables. Pour autant, ne faut-il pas engager le débat démocratique autour des énergies propres et de la production d'électricité qu'il faut à la France pour sa souveraineté nationale. Surtout, ne faut-il pas envisager la renationalisation de l'énergie avec du personnel pérenne et qualifié pour l'entretenir et la transporter.

Jusqu'à preuve du contraire, ça ne gêne guère et surtout pas Nicolas Hulot, que le marché actuel de l'éolien, comme celui de l'énergie en général, soit accaparé par les forces de l'argent. Si je me trompe, écrivez-moi, je rectifierai.

Commenter cet article

canaille le Rouge 15/11/2017 21:40

Félicitations (vraiment méritée) :https://scontent-cdt1-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/23668730_1984559938238431_1249621185015232591_o.jpg?oh=299283085d5c4b4369caa865a6e6e317&oe=5AA5D1BD