Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Le président de la République se rend officiellement en Grèce pour une journée consacrée à la "reconstruction démocratique de l'Europe", dixit le palais de l'Elysée. Et l'Humanité de ce jour titre en sa une "Comment la casse du droit du travail a plombé la Grèce".

Notre monarque élu s'exprimera à Athènes, sur la colline de la Pnyx surplombant l'Agora, là où les Athéniens se réunissaient en Assemblée du peuple. "C'est à Athènes que le symbole de la crise et des dérives collectives que l'Europe a connues est le plus marquant, et c'est là que doit commencer ce nouveau chapitre", poursuit le communiqué du palais de l'Elysée.

C'est bêta que la chancelière d'Allemagne, le FMI et le président de la Commission européenne n'aient pas été du voyage. Parce que reconstruire démocratiquement l'Europe sans ces pointures, à partir de la Grèce qui accepte tous les diktats antisociaux de l'UE du capital?

Alexis Tsipras est toujours chef du gouvernement grec dit de la Gauche radicale européenne à laquelle appartiennent les partis de Pierre Laurent et de Jean-Luc Mélenchon. L'Humanité ne le dit pas dans son article sur deux pages. Un oubli sans doute. Non?

Emmanuel Macron chez Alexis Tsipras ou comment notre Jupiter gaulois va se prendre pour Zeus

Commenter cet article