Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Moralisation de la politique politicienne: François Bayrou y va de sa poudre de perlinpinpin

Comment pourrait-il en être autrement, tant le nouveau pouvoir appartient aux forces de l'argent et à tous ceux qui les servent ou s'en accommodent. Jugez vous-même.

- Suppression de la Cour de justice de la République, mais comparution des ministres devant la Cour d'appel de Paris après un filtre de hauts magistrats et non pas un procès devant une juridiction ordinaire.

- Pas d'abrogation de la prescription des délits financiers opérés par les politiciens.

- Rien sur les gros donateurs aux partis politiques.

- Plus d'embauche de leur famille par les parlementaires, mais possibilité de recruter les siens par un autre parlementaire..

- La peine d'inéligibilité n'est pas rendue obligatoire par la loi.

- Pas de publicité du patrimoine des élus.

- Plus de réserve parlementaire, mais un "fond transparent" où le parlementaire puisera pour du clientélisme local.

- Pire, rien pour qu'une affaire Richard Ferrand ne se reproduise.

Et le gouvernement de droite de répéter qu'il veut une presse aux ordres et surtout qu'elle devienne un juge d'instruction.

Pour autant, 29% est le pourcentage d'intention de vote pour le parti d'Emmanuel Macron. Si la chasse aux cons était ouverte...

Commenter cet article