Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

VERIDIQUE SELON LES EVANGILES...

VERIDIQUE SELON LES EVANGILES...

Bon, j'espère ne pas me faire enguirlander, sinon plus, pour avoir mêler Jésus à la politique politicienne, lui qui chassa les marchands du Temple, il y a de ça très, très longtemps, ma foi, si j'ose dire.

Mais une voix valait en 2012 1 euro 59 au 1er tour et un député 42 228 euros au 2e, chaque année, au parti qui a présenté un candidat. Fi donc du débat démocratique et bonjour à la calculette pour faire entrer du fric public dans le tiroir-caisse d'un mouvement politique le plus confidentiel soit-il.

Ainsi, les candidatures se multiplient-elles pire que chez les lapins en 2017. Ouais, en fin de compte la reproduction chez les lagomorphes à longues oreilles, ça parle mieux que cet hypothétique miracle exercé par un dénommé Jésus.

Par exemple et ce n'est qu'un exemple, en Occitanie et ses 13 départements, soit 49 sièges de députés à pourvoir, 656 candidats. C'est la 2e circonscription de l'Hérault qui glane le pompon avec 24 candidats.

Pour passer au deuxième tour, le candidat doit obtenir au moins 12,5% des inscrits. Si un seul candidat remplit cette condition, le candidat arrivé en second peut se maintenir au second tour. Si aucun candidat n'atteint les 12,5%, seuls les deux candidats arrivés en tête peuvent se maintenir au second tour.

A ce qu'il parait, François Bayrou, ministre de la Justice mis en examen et convoqué devant la Justice le 20 mai 2019, écrit une nouvelle loi sur la moralisation de la politique politicienne. Chiche, en supprimant ce fric public à qui obtient 1% de voix?

Commenter cet article