Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Axelle Lemaire, secrétaire dEtat au Numérique, n'aurait jamais été consultée sur le fichier fliquant 60 millions de citoyens

Ah, il fallait pas, il fallait pas qu'elle y aille, ah, il fallait pas, il fallait pas y aller! (air bien connu)

Plus sérieusement, La secrétaire d'Etat au Numérique déplore dans le journal l'Opinion un "dysfonctionnement majeur" dans la constitution en catimini de ce mégafichier. "Ce décret a été pris en douce par le ministre de l'Intérieur, un dimanche de la Toussaint, en pensant que ça passerait ni vu ni connu". Non, sans blââgue!  Et le Parlement non plus alors?

Et la sous-ministre socialiste d'ajouter: "Je vais en parler au président, mais croyez-vous que je pèse, face au ministre de l'Intérieur, au garde des Sceaux et au Premier ministre ?",  elle qui, selon l'Opinion, n'a pas réussi à obtenir de rendez-vous place Beauvau, là où crèche ledit ministre de la police, pour exposer son point de vue.

Est-ce qu'une femme assise en Conseil des ministres ne compte-t-elle pas après tout pour rien?

En tout cas, "Ah, il fallait pas, il fallait pas qu'elle y aille"... Une chanson des plus féministes, sans doute à l'honneur au sein du PS, de ses ministres et du pouvoir du même métal.

Commenter cet article