Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour le foot, on a perdu. Mais pour la présidentielle de 2017, ça vous gratouille ou ça vous chatouille? Vous vous en footez?

Du côté de la Belle alliance populaire(sic), bref du P S et de ses frondeurs(sic), on a déjà tout plié pour que François Hollande retrouve le palais de l'Elysée, vu son bon bilan pour les riches et le patronat.

A gauche de la gôche, Jean-Luc Mélenchon s'était fait une primaire avec lui-même et si vous ne le saviez pas, il a gagné. Bon, ça n'a pas fait plaisir du tout à ses potes du Pcf. Exit le Fg donc, mais a-t-il vraiment existé un jour? La salade politicienne, même se disant de la gauche radicale, n'a pas emballé l'électorat populaire depuis mai 2012 et la politique antisociale conduite par François Hollande.

Dans le Mantois, le maire étiqueté Pcf de Limay, gère Grand-Paris-Seine-et- Oise, la méga-métropole loin des électeurs, avec la Sarkozyland. Il est vice-président de cet outil capitaliste dirigé par Pierre Bédier, patron du conseil départemental du 78, élu de droite à Mantes-la-Jolie et subsidiairement condamné à 18 mois de prison avec sursis, 50 000 euros d'amende et trois ans d'inéligibilité pour corruption passive et recel d'abus de biens sociaux. Plus, conformément au code électoral, à six ans d'inéligibilité. Une référence en la matière.

Le maire de Limay et d'autres potes à lui sont à Grand-Paris-Seine-et-Oise pour faire passer un autre message. Lequel, celui du Pcf, du fg, de la gauche radicale? Et s'ils se faisaient un primaire pour le savoir?

Un primaire, c'est en tout cas ce qu'ont réussi à formuler les Verts. C'est pour octobre, ouvert à la société civile. Attention, il faudra être parrainé par 36 encartés du Conseil fédéral sur les 240 qu'il compte. Société civile, oui mais jusqu'à un certain point.

Cécile Duflot, ex-ministre de François Hollande, qui n'aime plus le gouvernement puisque Emmanuelle Cosse ex-patronne des Verts y est, -vous suivez?-, ne sent pas trop engagée pour cette primaire. Un Jean-Luc Mélenchon bis peut-être, mais au féminin?

Je ne vous parle pas de la droite et de son extrême, vous pouvez tout à loisir vous brancher sur les médias pour savoir où en est leur panier de crabes.

Primaire, vous avez dit primaire? comme c'est primaire, non?

Commenter cet article