Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Dans le pays soi-disant de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen, c'est acté par 212 députés pour, 31 contre et 3 abstentions. Rappel, une fois de plus et ce n'est pas faire de l'antiparlementarisme primaire: l'Assemblée nationale comprend 577 représentants de la nation, rémunérés à ce titre pour l'être. Mais c'est vrai que contrairement à un salarié, aucun ne rique le licenciement pour absentéisme à son boulot.

Côté socialo (287 députés), 102 pour, 11 contre et 2 abstentions. Le reste est aux abonnés absents et les dits députés frondeurs n'ont pas plus marqué les bancs de l'Assemblée nationale par leur présence.

Côté Sarkozyland (196 députés), seulement 91 votants dont 90 pour et 1 contre. Sans doute une erreur de casting pour ce dernier. Pour le reste, on ne peut pas être à la fois à la foire et au CAC 40.

Côté sous-Sarkozyland (29 députés), les 9 présents ont voté à l'unanimité pour proroger l'état policier. Pour le reste, idem que ci-dessus.

Côté écolo (18 députés): 2 pour, que François de l'Elysée n'a pas pu adouber comme ministres, pas faute d'allégeance. Mais parce il fallait agrandir la salle du Conseil des ministres jusqu'à l'arrière-cour. Et comme le palais de l'Elysée est classé monument historique...

Côté radical de gauche (18 députés), les 4 présents ont voté pour la prolongation de l'état policier. Les 14 autres étaient en train de lire La Dépêche du midi, le journal de Jean-Michel Baylet devenu ministre. Ce patron de presse, dit de gôche, a cédé la présidence de son groupe de presse à son ex-épouse Marie-France Marchand-Baylet, elle-même compagne de Laurent Fabius. Est-ce que vous suivez dans les affaires politico-financières?

A l'Assemblée nationale, le groupe GDR se situe le plus à gauche sur les bancs. Il comprend 15 députés. Une fois de plus, il a explosé puisque 10 membres étaient seulement présents. Dans ce groupe, les députés communistes avaient voté l'instauration de l'état d'urgence au tout début. Puis, ils s'étaient courageusement abstenus lors de sa prolongation à février 2016. Cette fois, ils ont voté contre. Si on peut m'apporter des explications, je suis preneur.

Il y a dans le groupe GDR un sous-groupe dit du Front de gauche. Marc Dolez, ex-PG mais toujours élu Fg, a voté pour pour prolonger l'état policier. C'est bêta que François Hollande ne l'ait pas adoubé comme ministre. Comme ça, il y aurait toute la primaire de la gauche et des écologistes à sa table, depuis Macron jusqu'au Fg.

Ci-dessous, le camarade Jean-Michel Baylet, l'un des 4 ministres dits de "combat" et deux de ses journaux de son groupe de presse de gôche:

Les députés votent la prolongation de l'état policier jusqu'à la Saint-Glinglin

Commenter cet article