Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

"Dans 8 régions, les listes PS, FG, EELV se sont rassemblées pour battre la droite et le FN", dixit l'Humanité de ce jour en sa Une, avec une carte de la France en appui. Merde, je me suis dis, j'ai loupé le premier épisode.

Et bien non, il faut lire le spécial cahier intérieur, à l'intention des communistes, pour voir le Fg dépassant les 5% que dans 5 régions seulement (score minimum selon la loi pour fusionner, mais pas pour se présenter seul au 2e tour). Mais pas 8. Oui, bien loin des 11% enregistrés par Jean-Luc Mélenchon à la présidentielle, en mai 2012. Et pour mettre encore plus de confusion dans les esprits, Jean-Emmanuel Decoin titre son édito dans l'Humanité: "Dans le bon ordre", même si en plein milieu il parle des 5 fois où le Fg fusionne avec le parti du palais de l'Elysée.

Mais y avait-il péril brun en la demeure pour se ranger du côté de François Hollande, de Manuel Valls, du Medef et de la Cfdt, lors de ce deuxième acte. Jugez par vous-mêmes:

Île-de-France, la région de Pierre Laurent où on a le moins voté: PS 25,19%, EELV 8,03%, FG 6,63%,  la Sarkozie 30,51%, FN 18,41%. Triangulaire. (Pour être au second tout, il faut 10% au moins au premier).

Corse: Divers gauche 18,42%, la Sarkozie 13,17%, FG 5, 56%, FN 10,58%. Triangulaire.

Normandie: PS 29,52%, FG 7,04%, EELV 6,14%, la Sarkozie 27,91%, FN 27,71%. Triangulaire.

Languedoc-Roussillon-Midi-Pyérénées: EELV-FG 10,26%, PS 24,42%, Divers gauche 5%, la Sarkozie 18, 84%, FN 31, 33%. Triangulaire.

Auvergne-Rhône-Alpes où le FG était divisé: FG-PCF 5,39%, FG-PG-EELV 6,90%, PS 23,90%, la Sarkozie 31,73%, FN 31,73%.

Pour la petite histoire, en Bretagne, 2 élus PCF au conseil régional avaient boudé la liste FG et s'étaient mis derrière Jean-Yves Le Drian, ministre socialiste de la Guerre. Les 2 camarades sont-ils toujours encartés au PCF? Silence radio. Normal, on est en guerre et sous l'état d'urgence.

Ma pomme s'est abstenue d'aller voter en Île-de-France au premier tour. Pas à cause qu'aucune profession de foi de la liste FG ne soit arrivée dans ma boite aux lettres, ni d'ailleurs qu'un compte-rendu de mandat des 2 groupes FG à l'ex-conseil régional ne me soit pas plus parvenu. Je n'aime plus du tout la soupe avec des grumeaux dedans. Question de goût ou question politique?

Deuxième tour des régionales: fusion dans la confusion à gauche

Commenter cet article