Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Au lendemain des attentats criminels commis par les islamo-fascistes de l'état islamique, la France reçoit officiellement durant 3 jours le Qatar, par son premier ministre le cheikh Abdallah Ben Nasser Al Thami. Il sera question de renforcer la coopération en matière de sécurité. Non, vous ne rêvez pas.

On est bien loin des diatribes hollandaises beuglées à la tribune du Congrès à Versailles, contre les terroristes(sic), mot gentillet pour islamo-fascistes dont les états-soutiens sont des amis de notre mauvaise France.

Paris, sous Sarkozy, puis sous Hollande, n'a pas ménagé sa peine et son patronat pour faire du Qatar un allié international de premier plan. Tout cela, non en vertu des droits universels de l'Homme et du Citoyen, mais pour des accords de défense juteux et des contrats d'armement faramineux. C'est même pour ces raisons que Laurent Fabius, imposé sur les grandes fortunes, est devenu ministre des affaires étrangères et celui du commerce extérieur du palais de l'Elysée.

Bref, le Qatar de Sarkozy a envoyé des forces spéciales en Lybie, puis armé et financé les rebelles du Groupe islamique, les Al-qaïda lybiens.

En Syrie de Hollande, le même Qatar adjoint les soldats de Bachar Al Assad à déserter à coup de 50 000 dollars par an. En même temps, cet ami de notre mauvaise France finance le Al-Qaîda syrien, le Front Al-Nostra. Lorsque celui-ci bascule épisodiquement du côté de Daesh, armes et financement tombent dans l'escarcelle de l'état islamo-fasciste.

En Françafrique, le Qatar soutient Ansar Dine et le Mujao contre lesquels nos pipious gaulois combattent et meurent.

J'écris cela pour le Qatar, mais pour faire court, j'en ai autant pour l'Arabie saoudite.

Mais, vient de déclarer Manu Militari Valls: "L'Arabie saoudite et le Qatar luttent contre Daesh, je n'ai pas à douter de l'engagement de ces deux gouvernements".

Voilà, la boucle est bouclée et le Palais de l'Elysée va nous remettre une prolongation de 3 mois d'état d'urgence. Que vont dire ceux qui se disent à gauche et qui sont représentés au Parlement?

En 1914, lorsque le PS et la CGT s'embarquaient dans l'Union sacrée avec la droite et le patronat pour partir en guerre, une infime minorité de la CGT s'est opposée à ce qui allait devenir une boucherie mondiale pour les profits du capitalisme. Ce fut-là l'honneur de la CGT révolutionnaire, celle qui ne composa pas plus avec la collaboration de Pétain et du patronat envers les nazis, dès le début de la Deuxième Guerre mondiale.

Je dis ça et pas pour passer le temps.

Afficher l'image d'origine

Commenter cet article

Aline 18/11/2015 10:23

3 mois pour ?? gagner la guerre, museler les luttes sociales prévisibles, masquer les élections régionales dont le résultat risque fort de ne pas être joli, joli.....Et mettre en place la trêve des confiseurs. Des sous, des sous, une problématique que ne connaissent pas ces groupuscules qui émergent un peu partout sur notre territoire, et pourtant il en faut de l'argent pour toute la logistique d'une armée qui n'en manque pas. Et qui en a de l'argent?, qui investit en France? et ailleurs, dans l'immobilier, le foot......?? .Faut tout leur souffler à nos H.S. , sont vraiment aveugles, crédules ou?? machiavéliques ..... et nous de pauvres cloches.! Aline

Plateaux 18/11/2015 08:20

Excellent article, on aimerait entendre la même analyse dans les mass média !