Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Crimes contre l'humanité à Paris: horreur et entière solidarité envers les victimes et leurs proches

Un bilan effroyable dans ces attentats perpétrés hier soir à Paris, en ce 13 novembre 2015, contre des populations civiles: au moins 120 morts et des centaines de blessés. La France vient d'être touchée, une fois encore, par ceux qui veulent imposer leurs dogmes scélérats par la haine, la force, la mort et le sang.

Le président de la République vient de décréter l'état d'urgence sur l'ensemble du territoire français par application de la Loi n° 55-385 du 3 avril 1955. L'état d'urgence confère "aux autorités civiles, dans l'aire géographique à laquelle il s'applique, des pouvoirs de police exceptionnels portant sur la réglementation de la circulation et du séjour des personnes, sur la fermeture des lieux ouverts au public et sur la réquisition des armes". D'autre part, peuvent être mis en oeuvre la juridiction militaire pour "se saisir de crimes, ainsi que des délits qui leur sont connexes", le couvre-feu, les perquisitions sans cadre judiciaire et de nuit, le contrôle de la presse et la limitation des réunions sportives, culturelles, sociales ou associatives.

Mais au-delà de l'émotion vive qui étreint l'ensemble des démocrates de notre pays, au-delà de la solidarité envers les victimes, leurs familles et leurs proches, au-delà de la recherche nécessaire pour trouver l'identité des assassins et de leurs commanditaires, pour les traquer et les juger, sachons raison garder et évitons les dérapages où voudront nous engager ceux de la bête immonde, comme ceux qui, sous prétexte d'élections politiciennes, se feront les champions de nos libertés.

Gardons notre sang-froid et sans jeter l'opprobre sur les musulmans du peuple de France, regardons le monde offert par le capitalisme international et ces guerres qu'il entretient pour asseoir sa puissance. Dans ces guerres-là, les peuples qui sont les plus meurtris, rapinés, assassinés sont en premier lieu de confession musulmane.

Oui, le capitalisme n'a ni frontière ni religion. Les USA et ses vassaux dont la France sont amis des monarchies pétrolières de droit divin, lesquelles financent et arment les théo-fascistes. Les USA et ses vassaux dont la France sont amis avec la Turquie, fleuron de l'OTAN dans cette région, par laquelle transite et se vend le pétrole volé au peuple irakien et syrien par les scélérats islamiques. Les USA et ses vassaux dont la France laissent les mains libres à l'état d'Israël pour occuper et coloniser la Palestine.

Je ne fus pas Charlie parce que je n'ai pas voulu manifester derrière les grands de ce monde capitaliste que je déteste et que je combats. Aussi, ne me demandez pas de copiner avec les mêmes pour montrer ma solidarité envers les victimes de ces lâches attentats du 13 novembre 2015.

Par contre, pour un monde de progrès, de libertés et de justice sociale, je serai là comme je l'ai toujours été.

Et s'il fallait vous en convaincre, mon blog poursuit ce jour son activité en ce sens. Sous la déclaration universelle des droits de l'Homme et du Citoyen dont son premier article affirme:

Afficher l'image d'origine

Commenter cet article

canaille le rouge 14/11/2015 21:31

Combien je partage ton approche et rage devant les appels à l'union sacrée

Le Mantois et Partout ailleurs 15/11/2015 05:55

Je partage aussi ton article à ce sujet. Car à lire Fb, il est certain que nous sommes minoritaires parmi nos amis, du moins ceux qui se prétendent comme tels sur ce réseau dit social. Je vois gros comme une maison l'union nationale se regrouper autour du père de la nation que serait François de l'Elysée. J'enrage bien entendu, mais serais comme toi, toujours debout pour dénoncer cela. Chaude amitié à toi en ce moment de perte de repères et d'oubli de la lutte des classes.
Roger Colombier.