Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Les médias de la pensée unique et le palais de l'Elysée, tout comme l'UE capitaliste, nous parlent de rigueur à tout bout de champ. Il faudrait que le monde du travail, pas le clos fermé du capital, se serre toujours plus la ceinture pour réduire notre DETTE PUBLIQUE. Enfin, quoi, mauvais citoyens que vous êtes! Mais qui sont ces zigues à qui nous devons du fric? De bons samaritains ou les pires escrocs que le monde capitaliste peut porter en son sein et ce n'est pas peu dire?

En novembre 2010, la députée de droite Laure de la Raudière a cru sans doute faire la maline en posant la question au ministre du Budget, des comptes publics et de la réforme de l'état, un pote de son parti. Pour faire court, la réponse de son pote a été: "Circulez, il n'y a rien à voir!"

En effet, les textes en vigueur (notamment art. L. 228-2 du code de commerce, décret d'application n° 2002-803 du 3 mai 2002 publié au Journal officiel du 5 mai 2002, art. L. 212-4 du code monétaire et financier relatif à la nominativité obligatoire) n'autorisent pas à communiquer qui sont les créanciers et de combien sont les créances au peuple souverain dixit la Consitution et même aux représentants du peuple qui votent le budget.

C'était en novembre 2010. Aujourd'hui, sous la gôche, c'est le très honorable socialiste Michel Sapin qui est en charge de ce ministère, tout en étant subsidiairement imposé sur les grandes fortunes. Et la loi n'a pas changé.

Oui, la loi républicaine (sic) protège toujours l'identité des détenteurs de la dette publique!

Bon, on a toutefois des courbes pondues par la pensée unique, style Les Echos, pour faire peur:

Mais pas qui sont nos créanciers. Sans doute des gens simples et des gens biens, non?

Allez, pour la feuille de route comme ils disent, vous prendrez bien un coup d'austérité?

Qui sont les créanciers de la France?

Commenter cet article