Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Permis de conduire: comme une lettre à la Poste ?

C'est le monde à l'envers: la Poste ferme ses bureaux de poste en campagne, et dans les quartiers de banlieue, et contribue à l'augmentation du chômage en supprimant des milliers d'emplois. Mais elle remplacerait l'État pour le passage du permis de conduire. Mais où va-t-on ?

Décidément le monde marche sur la tête !

C'est l'oeuvre de Macron ! Cette proposition fait partie d’une série de mesures votées dans le cadre de la Loi Macron,... vous savez, celle qui casse vos droits et libertés !

La Poste (Société anonyme) est candidate à l’organisation de l’épreuve théorique du permis de conduire, que le gouvernement compte ouvrir à des tiers, rapporte « le Monde », du vendredi 5 juin 2015.

Le permis va-t-il se passer comme une lettre à la Poste ?

Selon des documents prétendument "confidentiels" du conseil d’administration de la Poste, librement consultés par le Monde, l’entreprise publique vise une part de 35% du marché, pour un chiffre d’affaires de 14,7 millions d’euros par an. De qui se moque-t-on ?

Si la loi Macron est adoptée, la Poste (Société anonyme) devrait encore obtenir un agrément de la part de l’Etat, comme les autres entreprises candidates.

Une fois ces étapes validées, les quelque 1,4 million de candidats annuels au permis pourraient passer le code à la Poste dès janvier 2016, partout en France.

Le tarif du passage de l’examen serait initialement fixé à 30 euros, un tarif d'appel, inférieur au tarif actuel. Mais on sait qu'une entreprise privée n'est pas une entreprise philanthropique. Son but premier c'est la rémunération, de l'actionnaire. Donc, ça devrait augmenter fortement par la suite.

Mais pourquoi donc le gouvernement n'a-t-il pas, plutôt, proposé que ce soit le Ministère de l'Éducation, et donc l'administration de l'Éducation nationale, dont c'est le métier, d'organiser le passage de l’épreuve théorique du permis de conduire, le passage ?

A chacun son métier ! Non ? Et si la Poste se concentrait sur son métier, plutôt que de piquer le boulot des autres ?

Parce que le gouvernement vise, en réalité, à la suppression de milliers d'emplois de fonctionnaires (et donc à augmenter le chômage !), et à la poursuivre du délitement des services de l'État !

Le gouvernement met en avant l'argument bidon qu'avec cette réforme, le délai de passage du permis serait réduit de 96 à 45 jours en moyenne, mais en réalité, cette mesure s'incrit dans:

  • > le recul de l'État,
  • > la privatisation des services,
  • > la réduction du nombre de fonctionnaires,
  • > avec, au final, l'augmentation du chômage.

L’organisation de l’examen du code par la Poste (société anonyme) et dans d’autres entreprises privées permettrait, parait-il, de « libérer du temps pour les inspecteurs du permis, afin qu’ils puissent se consacrer à l’épreuve pratique », selon le Monde. Elle permettra surtout d'en réduire le nombre, car les inspecteurs du permis de conduire sont des fonctionnaires de catégorie B.

Vous en doutez ? réfléchissez !

Pris sur CGT-Dieppe:

Commenter cet article