Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Réforme du collège: le décret est paru au Journal officiel

Cela n'a pas trainé. Au lendemain d'une journée de grève et de manifestations, le décret et l'arrêté portant sur la réforme contestée du collège sont parus ce mercredi au Journal officiel. La réforme anti-égalitaire du collège entrera donc en vigueur à la rentrée scolaire 2016.

Plus de collège unique et donc pas le même programme, mais une autonomie dans chaque établissement, ce qui accentuera les inégalités sociales entre un collège d'un arrondissement huppé et celui d'un quartier populaire. Quant à l'interdisciplinarité décrétée, déjà que des collègiens ont des failles importantes dans certaines matières, ce n'est pas en mélangeant les matières que ça s'arrangera.

A noter que la direction nationale des écolos est pour cette réforme inégalitaire et que du côté des soi-disant frondeurs du PS, on est également d'accord. N'est-ce pas monsieur Benoît Hamon, éphémère ministre de l'éducation nationale de François Hollande? Mais je dis ça je dis rien, on va encore me traiter de vieux dinosaure, moi le fils d'un prolo qui ne comprend rien au temps présent.

Commenter cet article

aline 20/05/2015 23:18

Bonsoir Roger, Que d'inquiétude pour nos petits-enfants car depuis ma scolarité, celle de mes enfants, les gouvernements se sont succédé, chacun des ministres de l'éducation nationale voulant laisser son nom à la postérité y est allé de son remaniement et à chaque fois nous sommes allés de flop en flop de la primaire à l' université....encore une nouvelle désillusion, là où ce prétendu gouvernement de gauche aurait pu mériter sa racine "social" et redonner du panache à son passé, il continue à service le patronat en lui préparant une main d'oeuvre qui faute d'un enseignement adéquat sera prédestinée aux secteurs en souffrance : les métiers du bâtiment, de bouche, de service à la personne, de l'alimentaire, de la restauration, ....... Si on commençait par leur laisser l'apprentissage de la langue française (lue, écrite et parlée) avant de les propulser vers les langues étrangères, numériques ou mortes, on les attend toujours les classes de petites unités permettant d'égaliser les chances et de ne perdre personne en route, on attendra encore! Quand tu vois l'OPIEVOY office d'HLM passer un contrat avec Acadomia pour des cours de soutien (enfants de Plaisir et Chaville en REP et REP+ avec des difficultés sociales existantes et notamment au niveau scolaire)tu comprends tout de suite le sens des mots "excellence, égalité, chance, gratuité......" Il est temps que cette hécatombe s'arrête sinon d'ici 2017 nous n'aurons plus aucune de ces mesures de protection sociale qui font la richesse et la particularité de notre société française. Aline