Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Martin Hirsch poursuit la casse de l'hôpital public à Paris, notamment de l'Hôtel-Dieu

Martin Hirsch, Haut-Commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté (excusez du peu), sous le gouvernement de droite de François Fillon (excusez également du peu), comment passer de la présidence d'Emmaüs-France à être un soutien de Nicolas Sarkozy, président alors de la République? Ne vous fatiguez pas trop à me répondre.

Pour autant, François Hollande au palais de l'Elysée, l'adoube patron de l'AP-HP (assistance publique-hôpitaux de Paris) en mai 2013. J'avais lu dans la presse de la pensée unique capitaliste, tout le bien qui s'était exprimé sur cette nomination. On voit aujourd'hui qu'une mauvaise politique exercée par la droite est la même que celle dirigée par le PS au pouvoir. Un peu beaucoup comme bonnet blanc et blanc bonnet. Et comme aucune action politique crédible et organisée ne contre cette politique droitière, place à l'abstention des couches populaires et au vote pour l'extrême droite aux élections.

Il reste donc les mobilisations syndicales autour de la CGT, utiles dans la lutte des classes qui, elle, n'appartient pas à l'histoire du passé.

Martin Hirsch poursuit la casse de l'hôpital public à Paris, notamment de l'Hôtel-Dieu

Commenter cet article