Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pour le congrès du PS, la députée est chef de file d'une motion ni ni. J'ai lu le lab politique d'Europe 1 où elle dit des choses:

"Au moment où beaucoup dissertent sur une éventuelle ressemblance entre le Front national et le Parti communiste des années 70, au moment où Pierre Laurent prouve au contraire, de plateau en plateau, leur profonde différence, Karine Berger s'intéresse pour sa part à une autre comparaison : celle entre le Parti communiste et le Front ... de gauche.

Invitée de Sud Radio ce 21 avril, la députée, première signataire d'une motion de "non-alignés" au congrès PS, est interrogée sur les propos tenus par François Hollande deux jours plus tôt dans le Supplément, comparant FN et PCF des années 70'. Mais les termes de la question vont permettre à l'élue de digresser quelque peu. Voyez plutôt :

- Sud Radio : François Hollande n'a pas voulu dire que quand on regarde certaines propositions du FN et certaines propositions du PCF ou du Front de gauche avec Mélenchon, ça se ressemble un peu beaucoup quand même ?

- Karine Berger : Ça n’a rien à voir le Parti communiste et le Front de gauche. (...)

Ça ne se ressemble pas car les propositions du Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon sont vraiment détachées de la réalité, sont des positions qui enferment la France sur elle-même et essayent de la couper de l’Europe. Le Parti communiste français n’est pas du tout sur cette position-là.

Karine Berger dissocie donc catégoriquement le parti de Pierre Laurent - parti avec lequel elle dit d'ailleurs "très bien travailler" dans sa circonscription - et le collectif du Front de gauche, auquel le Parti communiste appartient pourtant. Une manière surtout pour elle de rejeter Jean-Luc Mélenchon, particulièrement offensif contre le gouvernement, sans mettre Pierre Laurent dans le même sac. Une manière enfin de profiter des désaccords entre le PCF et le Parti de gauche, les deux partis ayant notamment une stratégie différente des alliances politiques lors des élections."

 

Note de ma pomme: Les mots en gras sont de la rédaction, pour ceux qui m'accuseraient de noircir des traits. Bon, la camarade est la députée du palais de l'Elysée. Mais ces déclarations sont-elles toutes à jeter aux chiens? Et pardon pour les chiens.

Sur Europe 1, La socialiste Karine Berger différencie le Pcf de Jean-Luc Mélenchon

Commenter cet article