Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

La Poste: faire du fric au détriment de la culture et de l'emploi

La Poste, hiers service public, aujourd'hui société anonyme, rentabilise pour le plus grand profit de son actionnaire: l'Etat. Pour les envois de plus de 3 cm d'épaisseur: tarif collissimo.

Il y a peu, on pouvait glisser livres, CD et autres petits objets dans des plis classiques affranchis au tarif lettre nettement plus doux que les tarifs colis. C'est fini!

Avec cette nouvelle norme, toute la chaîne du livre est impactée et donc l’emploi par une hausse des coûts postaux. Sauf à ne publier que des livres ne dépassant pas 3 cm d’épaisseur: compliqué ! Conséquence: avec cette règle, augmentation du prix du livre et baisse de la consommation, d’autant que le livre n’est pas la priorité des ménages avec un pouvoir d'achat étriqué.

Et la Poste qui ose se plaindre d’une baisse du volume de son trafic! Avec cette mesure, ça ne va pas l’améliorer. Les professionnels de l’édition vont faire appel à des sociétés de coursiers pour faire baisser leurs coûts et donc quitter l’ancien opérateur public.

Par contre Amazon, le géant de la vente, a droit à des tarifs privilégiés. Pour autant, la société privée menace régulièrement d’acheminer ses colis. En 2014, la multinationale a racheté 25 % de Colis Privé, petite entreprise de livraison à domicile.

Après les fermetures massives de bureaux de Poste, la fermeture des centres de distribution et les milliers de suppressions d'emplois, la privatisation de la Poste produit ses effets.

Commenter cet article