Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

La CFDT commerce Île-de-France, l'une des plus importantes organisations céfédéistes avec plus de 4 500 syndiqués, s'était joint à la CGT pour former Clic P, une structure contre le turbin dominical, renforcé par la loi du banquier d'affaires.

Clic P n'avait pas pas hésité à trainer devant les tribunaux les patrons qui en usaient illégalement avant que le palais de l'Elysée ne fasse trépasser le Code du travail à ce sujet.

Cela n'a pas plu à Laurent Berger, le patron de la CFDT.

La confédération réformiste ne veut pas de révolutionnaires dans sa besace. Elle vient de mettre sous tutelle son syndicat: déménagement du local syndical à la confédération, peut-être dans le bureau même de Laurent Berger, et administration dudit syndicat directement par la confédération. C'est ce qu'on appelle le syndicalisme rassemblé autour de Chef, oui, chef.

De plus comme la Cfdt commerce parisienne n'existe plus, ça baigne pour les tauliers des Galeries Lafayette, du Printemps, du Bon Marché du BHV ou de tutti quanti: plus de blocage avec la CGT contre le patronat.

Bon, dans CFDT, il y a démocratique et Travail. Vous le croyez?

La CFDT au secours de la loi antisociale Macron

Commenter cet article