Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Par contre son chauffeur, oui!

Il roulait à fond la caisse sur l'autoroute en direction de Saint-Lo. Dans sa calèche de fonction, le ministre de l'économie Emmanuel Macron vachement pressé car vachement en retard. C'était sa première visite ministérielle et comme, en ces temps mauvais pour le palais de l'Elysée, il fallait porter la bonne parole illico presto dans la Manche: A fond la caisse donc et à plus de 200 km/h s'il vous plait.

Manque de bol: "Vos papiers svp, police nationale!" Et zou plus de permis pour le chauffeur qui voulait contenter son patron de ministre. Retrait de permis et retour bédibus pour le conducteur trop zélé de la calèche ministérielle. Le camarade socialiste ministre, ex-banquier d'affaires, est monté lui dans une bagnole de la préfecture de la Manche. Oui, il n'est pas un domestique.

Bon prince cependant, Emmanuel Macron a déclaré: "il ne s'agit pas d'accabler cette personne qui n'a fait, finalement, qu'obéir aux ordres. Par ailleurs, son emploi est garanti et il bénéficiera de la protection d'un avocat si nécessaire. "

Emmanuel Macron n'a pas besoin du service d'un avocat dans cette affaire. Il n'avait pas vu que son chauffeur roulait à plus de 200km/h. Il lisait sans doute le bouquin de l'ex-compagne de François 2. Et puis un ministre, ça change de chauffeur comme de chaussettes. Sinon plus.

Comme le ministre n'a rien vu: pas vu pas pris

Commenter cet article

caroleone 08/09/2014 07:58

Bonjour Roger,

Il ne doit pas faire bon être employé par ses gens-là quoi qu'on en dise.

OB dysfonctionne grave. On ne reçoit plus aucune alerte d'aucun blog de la plateforme comme tu le sais.
Ce n'est pas évident pour les personnes qui attendent ses alertes. Il faut alors s'étonner quand on ne voit rien venir de l'un et de l'autre car tous les blogueurs militants en stand by en même temps, ça, jamais je ne l'ai vu.
C'est quand même quelque chose alors que l'on a pas à laisser un centimètre de terrain à nos adversaires.
Bonne journée et amitiés

caro