Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Alors comme ça, selon des "journalistes" du Gardian, de la BBC et du Telegraph, rapporté par l'AFP, laquelle info a étincelé dans toutes les téloches dites "indépendantes", une importante colonnes de blindés russes aurait traversé la frontière ukrainienne, Jeudi 15 août, vers 17 heures.

Et par où ils sont passés ces damnés cosaques le couteau entre les dents? Par une "brèche dans les fils de fer barbelés". En plein jour mais en faisant coucou à des journalistes. Heureusement, ont dit les dits paparazzi, ces bandits de Ruskofs ont été anéantis par la valeureuse armée démocratique ukrainienne.

Si, mesdames et messieurs à qui on ne fait jamais prendre des vessies pour des lanternes, la preuve que c'est vrai puisque cette victoire de la démocratie contre des forces du mal a été relayée par plus de 1 000 sites d'information. Libres et non faussés soutenus par la communauté internationale qui ne veut que du bien à la planète et dont le chef suprême est Barack Obama prix nobel de la Paix.

De ce fait, l'OTAN, le bras armé de la libre Amérique, a confirmé cette intrusion étrangère russe dans la gentille Ukraine de notre coeur.

De ce fait, Cameron, le dirigeant politique de la City de Londres et des paradis fiscaux de la couronne britannique a convoqué l'ambassadeur russe. Et François Hollande, lui fer de lance de l'impérialisme capitaliste en Afrique, de dire à Poutine qu'il arrête d'envahir l'Ukraine.

"Les initiatives appropriées ont été prises et une partie de la colonne n'existe plus", a précisé urbi et orbi Andreï Lisenko, porte-parole de l'armée ukrainienne, à la presse de la communauté internationale.

 

Qu'on ne se méprenne pas, je n'ai aucune espèce de sympathie pour la Grande Russie capitaliste de Poutine et de ses potes.

Mais pourquoi aucun paparazzi du Gardian, du Telegraph, de la BBC, ou de la glorieuse armée ukrainienne qui s'en va partout au cri de liberté, n'a publié une seule photo de cette mémorable victoire des croisés du Bien contre les monstres du Mal absolu? Et que reste-t-il de cette colonne blindée? Pas un seul Ruskof prisonnier a exhiber devant la communauté internationale? Et Barack Obama, le chef de l'ONU, n'a pas convoqué le Conseil de sécurité des Nations unies pour lui présenter les preuves IRREFUTABLES prises par les avions espions de son OTAN? Non, rien de rien de tout ça.

Mais les laquais de l'UE, par la voix de leurs ministres des Affaires étrangères, au garde-à-vous et le doigt sur la couture du pantalon ont "pressé vendredi la Russie de stopper immédiatement toute forme d’hostilités à la frontière avec l’Ukraine''.

Oui, ils ont déclaré ceci.

 

Durant la Seconde Guerre mondiale, depuis Londres, les Français libres, par la radio de la BBC, précisaient que "Radio Paris ment,Radio Paris ment, Radio Paris est Allemand". Mais ce rappel historique n'a peut-être rien à voir avec les lignes ci-dessus.

L'Est de l'Ukraine et l'info libre et non faussée du 15 août 2014

Commenter cet article