Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

C'est comme un monopoly mais il faut être hors-sol pour y jouer. Il n'y a pas de case prison et l'on gagne à tous les coups. Dominique de Villepin y a empoché 100 000 euros.

 

Bon, comme je vous l'ai dit, il faut être hors-sol et pas fauché comme les blés. C'est le cas de Dominique de Villepin: ancien secrétaire général du palais de l'Elysée, ancien ministre de l'Intérieur, ancien ministre des affaires étrangères et ancien premier-ministre. Il faut être de droite pour jouer à ce monopoly? Non, ça peut marcher aussi avec la gôche côté rose, ce ne sont pas les hors-sol qui manquent.

Bref, le citoyen en question est également très haut fonctionnaire du ministère des affaires étrangères: ministre plénipotentiaire même qu'il est et pas commis aux écritures. Et dans ce cadre-là, on peut demander à prendre sa retraite de façon anticipée à partir de 58 ans. Ben oui, la retraite façon Sarkozy ou Hollande ce n'est pas pour les hors-sol. Ah, vous ne le saviez pas?

De plus, on est gratifié d'une somme correspondant à une année de salaire et ce n'est pas le SMIC. Et voilà comment Dominique de Villepin est parti en retraite anticipée avec un bonus de 100 000 euros,

Attention, les services de Laurent Fabius, ministre socialiste des Affaires étrangères, par la bouche de Robin Nadal porte-parole du Quai d'Orsay, ont rectifié: que 70 000 euros. De toute façon, on ne peut pas vérifier, vu que c'est secret professionnel, comme ils disent les avocats hors-sol. Oui, parce que Dominique de Villepin est aussi avocat d'affaires...

En 2012, L’Express, le journal des hors-sol, avait estimé sa fortune personnelle à 4 millions d'euros. En novembre dernier, il a vendu aux enchères sa collection de livres anciens, pour près de 3 millions d'euros.

 

Quoi? Vous me dites que tout citoyen nait libre et égal en droit avec son voisin en France? Bien, si vous y croyez, c'est vraiment bêta.

Commenter cet article