Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Il nous nécessaire, pour comprendre les enjeux ukrainiens de rappeler les résultats des élections présidentielles, si contestées aujourd'hui, en Janvier et Février 2010. La crainte d'une guerre civile et/ou d'une partition de l'Ukraine sont bien réelles. Il suffit de regarder les résultats électoraux de 2010 pour comprendre combien le pays est divisé.

 

L'élection présidentielle ukrainienne de 2010 s'est tenue les 17 janvier et 7 février. La participation a été en légère augmentation par rapport au premier tour : 69, 15%.

 

particpresuk2emetour

Taux de participation au deuxième tour le 7 Février 2010

 

Viktor Ianoukovytch est élu au deuxième tour avec 48,95% des suffrages. Il a fait le plein dans des régions très industrielles, urbanisées et peuplées de l'Est et du centre de l'Ukraine. La citadelle du vote bleu (Ianoukovytch) reste l'oblast de Donetsk, où 90% des votes rapportent 2,4 millions de voix à Ianoukovitch, alors qu'à Ivano-Frankivsk, Ioulia Timochenko et ses 88,89% ne représentent « seulement » que 730 000 électeurs. Le poids démographique des régions acquises à Ianoukovitch fait la différence.

 

score victor i

Pourcentage de votants en faveur de Ianoukovytch selon les régions

 

La déperdition des voix pour Timochenko est à trouver aussi dans le vote « contre tous »: sur les bulletins de vote ukrainiens, l'électeur a la possibilité de cocher la mention « Je ne soutiens aucun des candidats ». Plus de 1,1 million d'Ukrainiens ont saisi cette occasion pour sanctionner les deux candidats et exprimer un désir de renouvellement des élites. C'est en tout cas en ces termes que le vote « contre tous » a fait l'objet d'un succès certain dans l'intelligentsia ukrainophone (il culmine à 8% à Kiev), chez une partie de la jeunesse et des anciens supporters de la révolution Orange, déçus par la qualité du débat politique.

 

scoreioula Pourcentage de votants en faveur de Tymochenko

 

Mais l'écart est plus faible que prévu (moins de 900 000 voix )

Déclarées conformes aux standards européens selon l'OSCE, les élections ukrainiennes ont été, selon le chef de la délégation des observateurs de l'assemblée de l'OTAN, « plus démocratiques que dans bien des pays de l'ex-URSS ».

 

Candidat Parti/coalition Votes %
Viktor Ianoukovytch Parti des régions 12 481 268  48,95%
Ioulia Tymochenko Bloc Ioulia Tymochenko 11 593 340

 45,47%

Contre tous     -                                                         1 113 051       4,36%
Votes invalidés     -                                                       305 844    1,19%
Total     -                                                                      25 493 503 100 %
Source: Action communiste sur overblog
 
 
Note de ma pomme: Il semble aussi important de rappeler le pourcentage d'habitants parlant l'ukrainien:
File:Ukraine cencus 2001 Ukrainian.svg
A cela s'ajoute que la Crimée (la presqu'île la plus à l'est) fut rattachée à l'Ukraine en 1954 par décision du PC de l'Union soviétique et la flotte de guerre russe y tient attache. Il faut aussi savoir que le salaire moyen mensuel est de 250 euros, que 40% de la population (surtout à l'Ouest) vit en dessous du seuil de pauvreté, que l'Est est plus industrialisé que l'Ouest. Enfin, ces dernières années, le chômage explose.
Concernant les 2 candidats à l'élection présidentielle de 2010, tous deux sont de richissimes oligarches pour lesquels les intérêts du peuple et le prix du sang pour conserver leur puissance sont le cadet de leurs soucis.
Pour éviter une partition du pays, le PC ukrainien réclame une consultation populaire, notamment concernant l'accord de coopération avec l'UE.
De toute façon, Russie ou UE, nulle solution ne sera trouvée dans le dos des Ukrainiens et encore moins sur leur dos.

Commenter cet article