Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

A propos de l'expulsion de la collégienne rom vers le Kosovo

Le bon, Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale et de la Réussite scolaire: "Je demande qu'on sanctuarise l'école, qu'on garde nos principes de droits et nos principes d'humanité à l'avenir. (...) Je souhaite que cette situation ne se reproduise plus".

La brute, Manuel Valls, d'origine espagnole, ministre de l'Intérieur et des expulsions des sans-papiers: "Les Roms n'ont pas vocation à s'intégrer en France". Et sur "les conditions d'éloignement" (joli mot pour ne pas dire expulsion de la jeune kosovare), "les régles de droit public ont été appliquées avec intelligence, discernement et humanité par nos services".

Les truands. Soudain, avec cette lamentable affaire, gouvernement et PS se remémorent des "principes que nous avons défendus. (...) Nos valeurs sont les mêmes avant et après l'exercice des responsabilités gouvernementales".

Or, après la sortie écoeurante de Valls sur les Roms qui ne pourraient pas s'intégrer, sous entendu tous les immigrés, nul du PS ou du gouvernement ne l'a remis dans "les valeurs et les principes que nous défendons".

Quant à Peillon, l'expulsion d'une collégienne en zone scolaire serait inhumaine , mais à l'extérieur non?

Exemple: Khatchik, lycéen à Paris, expulsé vers l'Arménie. Toute sa famille réside en France. Sans papier, arrêté dans les rues de Paris, incarcéré puis expulsé le 12 octobre 2013, malgré ses soutiens ayant interpellé préfecture de police de Paris et ministère de l'Intérieur. Oui, mais l'expulsion avait eu lieu hors périmètre scolaire.

La droite et l'extrême-droite soutiennent tout feu tout flamme Manuel Valls. On a les soutiens qu'on mérite.

Commenter cet article

caroleone 17/10/2013 19:39

Bonsoir Roger,

Bonnet blanc et blanc bonnet....d'âne avec de grandes, grandes oreilles.

Amitiés

caro