Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

S'il fallait une preuve de plus:

A la bourse, on va pouvoir trinquer sans attendre le 31 décembre

Quand le patronat prend son panard, c'est le peuple qu'on met au placard.

Titre révélateur de Libération : "Retraites : le Medef salue une «ouverture» sur le coût du travail".

 

Ce pouvoir démontre qu'il est autant de gauche qu'une fenêtre qui ne ferme plus : plus elle se gauchit, moins elle est fenêtre.

 

C'est peut être finalement la destinée du PS : depuis le temps qu'il se tient à carreau, il a perdu sa capacité de transparence et d'ouverture sur le monde.

 

Pour preuve, c'est lui qui parle de volet social de sa politique.

 

Ni volet, ni fenêtre, ni carreau, le peuple à besoin d'air sain loin des miasmes bruns et alliés ou de la pollution boursière, il a besoin d'être propriétaire de la battisse, des terres et dépendances.

 

Le peuple à besoin de socialisme et donc pas de parti(e) socialiste.

Je vous invite également à lire mon article 3 000 socialistes pour sauver nos retraites.

Amis qui me lisez, pour vous abonner, c'est toujours dans la page d'accueil, en haut à droite (que pour cette fois!)

Commenter cet article