Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Depuis l'Elysée, elle l'a dit sur M6 et l'AFP s'est fait un devoir de répercuter ses paroles urbi et orbi. C'est à cause du bombardement chimique sur Damas en Syrie: "Moi quand j'ai vu ces corps d'enfants alignés par dizaines les uns contre les autres, oui j'ai exprimé mon émotion et je continuerai à le faire et vraiment si vous voulez savoir ça m'a empêchée de dormir ces images, j'y pense encore ".

Nul ne peut rester indifférent au massacre de civils, d'enfants en particulier, tous gazés. Pour autant, cette compassion de Valérie V. tombe juste quand Matignon reçoit les groupes parlementaires  pour dire que la guerre de son chef est une cause juste. Les bons sentiments de Valérie V. tombe donc pile lorsque son petit copain François veut bombarder la Syrie, sans mandat de l'ONU et pour seconder l'impérialisme US.

En Afghanistan, en Irak, en Lybie, les interventions guerrières des USA n'ont fait qu'ajouter de la braise sur de la braise. Et la libre Amérique soutient la colonisation de la Palestine par Israël. Dès lors, quand la politique extérieure des USA a été facteur de paix dans une région du monde? En Syrie, dans cette sauvagerie exprimée par les uns et par les autres, des frappes ne protègeront pas plus le peuple, mais conduiront au pire, parce que le pire existe toujours lorsque des intérêts extra-nationaux s'exercent sur un pays

 

Oui, comme disait Paul Valéry: "La guerre, un massacre de gens qui ne se connaissent pas, au profit de gens qui se connaissent mais qui ne se massacrent pas". Et tous ces gens-là (qui ne se massacrent pas) vont se retrouver au G20 ce jeudi chez Poutine.

Laissons Valérie V. cauchemarder aux côtés de son va-t-en guerre de compagnon. Soyons responsables. Pour forcer la paix en Syrie, les belligérants et leurs appuis extérieurs doivent s'asseoir à la même table de négociations et non pas jeter constamment de l'huile sur le feu.

 

Enfin, l'arme chimique est considérée "arme de terreur" selon les conventions internationales.  Mais pas le tapis de bombes (à fragmentation par exemple), ou même le lance-flammes, ou encore le missile tiré depuis un navire vers la terre et autre bombes tout court qui font la fortune des marchands d'armes.

Comprenne qui le veut entre massacres de populations civiles et d'enfants de façon "tolérable" ou "inadmissible".

 

Pour ma part, je ne fais aucune différence et pour cette raison, je pense me compter parmi les gens de progrès pour la Paix dans le monde et pas chez les va-t-en guerre. D'autant plus avec les USA qui, ayant bombardé sans remords au napalm le Vietnam, le Laos et le Cambodge lors de leur guerre contre l'indépendance du Vietnam, se pose en justicier de l'humanité.

Commenter cet article