Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans le port de La Nouvelle, tout au bout du département de l'Aude, les vents s'écrivent au quotidien qu'ils soient doux alizé ou tempétueux, venus de la mer, d'Espagne, de Grèce ou bien ailleurs. Pour autant, parmi tous ces enfants d'Eole, le Cers prédomine...

Mon amie la cigale est revenue très bronzée de son séjour en Espagne. En plus, elle danse le flamenco comme pas une, castagnettes et claquettes à l'appui. Moi, j'aime bien, mais le village de Port-la-Nouvelle trouve qu'elle casse encore plus les oreilles...

Gamin, ma vigne était triste après les vendanges Sans une amourette ni rire ni chanson. Ici ou là deux grains pour la grive ou bien l'ange Et silencieux, l'hiver tendait son hameçon. Le Cers faisait siffler la treille et les fenêtres, Semblait le soleil...

Le jour n'était pas mûr, mais il était sans bornes Pour nous qui allions sur un chemin enchanté, Avec nous autres, même l'esprit le plus morne Ou celui qui parlait avec solennité. Dans la vigne, le soleil blondissait à peine Et l'angélus s'apprêtait en...

- Bientôt je vais partir, me dit un jour mon amie la cigale. - Mais la bise n'est point encore venue, lui répondis-je stupéfait de ce prompt départ au coeur de l'été et aussi ennuyé de plus entendre ses contes. - Homme de peu, rétorqua-t-elle, de croire...

Derrière mon amie la cigale, je me suis essoufflé à grimper sur un mamelon de la garrigue. De là, la vue était superbe, l’étang de Sigean scintillait jusqu’aux environs de Narbonne. Dans le lointain clair comme de l'eau de roche, vacillait sa cathédrale...

Depuis plusieurs jours, mon amie la cigale ne m'a pas approché. J'espère de tout mon coeur qu'elle n'a pas rencontré une oreille plus attentive que la mienne, j'en serais profondément peiné. Mais peut-être était-ce à cause du vent de la mer, le marin...

Pour ceux qui ne suivraient pas, j'ai rencontré dans la garrigue une cigale qui parle. Ce n'est pas banal me direz-vous et j'en conviens. Mais en ces Corbières éternelles, la magie prend souvent le dessus sur la réalité des choses. Et puis, ne connaissez-vous...

J'ai retrouvé la cigale, une fois encore près du cimetière. Je m'étais cependant coiffé d'un large chapeau et chaussé de solides brodequins car l'azur flamboyait comme un miroir argenté à cette heure de la sieste. Mon chien était resté prudemment à la...

C'était au creux d'une nuit douce et délicieuse qui avait chassé le jour calciné par la canicule. En cette heure prodigue, je profitais de cette plénitude dans laquelle on désire que la magie de l'esprit soit une réalité au réveil, quand on gratta fortement...

Afficher plus d'articles

<< < 1 2 3 4 5 > >>