Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

SNCF, Chemin de fer grec, impérialisme économique à bas roses

 

Sans aucun doute à l’initiative de Pepy, dit plus que jamais "Guillaume III", avec le soutien de Cuvillier, Matignon et de Solfélysée, une scandaleuse tentative du groupe SNCF de profiter de la crise du Capital pour s'approprier les chemins de fer grecs est mise en route.

 

Les syndicats CGT de la branche ouest de Paris Rive-gauche ont sans attendre réagit. Vous ne serez pas surpris de voir Canaille le Rouge s’associer à leur démarche.

 

Comme le disent les camarades dans leur texte de présentation :"La SNCF est un bien de la Nation, et appartient donc au Peuple. A-t-il été consulté et a-t-il donné mandat pour cette inadmissible prédation ? NON bien sûr. L’urgence est à la réorientation des fonds disponibles pour la sécurité du transport ferroviaire dans notre pays !"

 

Il n’y a pas de sou pour assurer l’entretien du parc et des infrastructures, mais il y en aurait pour jouer au vautour sur le dos des services publics du peuple grec?

C’est indigne de la France et insupportable de la part d’un gouvernement qui prétend être l’héritier de celui qui créera la SNCF.

 

Partagez cette information. Il faut faire échouer cette ineptie inspirée par la recherche effrénée de profits au détriment des véritables besoins sociaux, en France comme en Grèce.

Bien entendu, je relaie la colère de Canaille le Rouge et le tract de mes potes de la branche Ouest de Paris-Rive gauche.

SNCF, Chemin de fer grec, impérialisme économique à bas roses

Commenter cet article