Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Dieu nous en en garde qui a fait bien les choses: ils ne volent pas. Mon papé, lui, disait plus trivialement: "si la chasse aux cons était ouverte un jour, je n'aurai jamais assez de cartouches". Mais mon papé ne croyait pas du tout en un dieu.

Bref, Le docteur Patrick Wolff, directeur du Conseil départemental de l'Ordre des médecins de l'Hérault, a écrit à tous ses confrères son avis sur le mariage pour tous. Morceaux choisis:

« Ils avaient le pacs, ils ont désormais le mariage “homo”, et maintenant
au nom de l’égalité on va leur accorder la PMA (procréation médicale assistée) et peut-être bientôt la GPA (gestation pour autrui) ! De quelle égalité parlons-nous ? [...]

Un couple gay “hommes” ne pourra jamais nourrir au sein l’enfant issu d’une PMA, alors qu’un couple de lesbiennes le pourra. Par nature, cette inégalité de fait objecte d’une égalité contre nature. L’antithèse de ce que souhaitent les promoteurs de ce projet ubuesque et insensé.

En conclusion, je ferai mien le slogan (même s’il peut paraître quelque peu trivial à certains) de ces gamins pleins de bon sens, entendu ces derniers jours devant l’école communale de mon quartier : “ Un papa, des roustons ; une maman, des nichons.” »

A la tête des Conseils départementaux, il existe un Conseil national de l'Ordre des médecins. L'une de ces missions est de défendre l'honneur et l'indépendance de la profession.  Certes, il se désolidarise des propos de son collègue héraultais, mais pour l'instant n'étudie aucune espèce de sanction.

Ci-dessous, Hippocrate refusant les cadeaux du roi des Perses. Peinture de Delacroix. Plafond de la bibliothèque de l'Assemblée nationale.

Hippocrate refuse les présents du roi de Perse

 

Et pour les laboratoires ou les idées réactionnaires, comment on fait?

Commenter cet article