Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pardon de la taxe "contribution climat énergie". Comme de nombreux militants écolos se demandent ce que EELV fout au gouvernement du père la rigueur pour le peuple mais pas pour les riches, le ministre socialiste de l'Ecologie est venu leur apporter une bonne nouvelle.

Attention pas sur les OGM ni sur l'exploitation du gaz de schiste. Pourtant, cela, si l'Elysée y apposait son veto formel face à Bruxelles du grand capital, ce serait une victoire de la souveraineté nationale, de l'environnement et pour l'humain.

Mais non, pour convaincre donc les écolos (pas leurs 2 ministres bien au chaud eux au gouvernement), l'écologiste (sic) au service de François II a sorti la "contribution climat énergie" de son chapeau de vieux magicien social-démocrate.

Les bobos de EELV (ces ex-gauchistes reconvertis dans la gestion libérale du pays tout en restant gauchistes -oui, je sais, c'est un peu compliqué) ont applaudit à deux mains. Bravo, il faut taxer ces salopards de pollueurs qui salissent notre nappe blanche lorsqu'on prend le thé dehors dans notre résidence secondaire!

Mais, si les médias ont salué avec cette taxe une victoire des écolos, beaucoup d'adhérents de EELV, les vrais écologistes ancrés à gauche pour le progrès social, ont eu l'impression que cela n'était qu'un leurre pour permettre à Cécile Duflot et à l'autre ministre vert dont on ne connait pas son ministère de demeurer assis dans leurs fauteuils de ministre.

Deuxio, une taxe carbone qui ne dit pas son nom, c'est une taxe de plus sur la margoulette de ceux qui n'ont pas d'autres moyens de prendre leur bagnole diesel pour le turbin, de labourer un champ avec un vieux tracteur ou de se chauffer au fuel, certains dans des logements pas isolés pour un rond faute justement de rond. Et ça, camarades, ce n'est pas bon du tout.

 

Alors, les chambellans de François II ont inondé les médias, car même son de cloche divergeant à la grand-messe du PS qui se voulait rassemblé.

En premier lieu, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de la propagande de l'Elysée: « Il ne s’agit pas de créer une nouvelle taxe, il s’agit de verdir des taxes déjà existantes sur l’énergie. Tout cela sera présenté au mois de septembre avec l’ensemble du projet de loi de finances. »

Et Cécile Duflot, ex-grand sachem des Verts actuellement en charge du Logement et de l'Egalité des territoires (faudrait qu'on m'explique quoi que c'est que ce binze) a juré que c’était « tout le contraire d’une taxe carbone ».

J'en passe et des meilleurs...

 

En ce moment, par le gel du barème de l'impôt sur le revenu, mesure adoptée par Sarkozy et reconduite par Hollande, le bon peuple des contribuables va casquer au moins 2% en plus pour 2013. Au 1er janvier 2014, tous les sujets de François II verront la TVA augmenter. Et qu'en sera-t-il de la CSG, taxe créée par Rocard en 1990, premier ministre socialiste de François1er dit Mitterrand dont Jospin, autre ministre PS, l'avait diablement augmentée (7,5%) en 1998? Pour les autres augmentations (tarif de l'énergie, prix des légumes et des fruits, etc), j'en passe aussi et des meilleurs.

Par contre, en ce 1er juillet 2013, 0+0= la tête à toto pour le SMIC, mais un feu d'artifice pour le CAC 40.

 

Qui qu'en veut encore de ce gouvernement?

Il y en a encore qui se gratouille pour les municipales de mars 2014: au premier tour, on y va ou on n'y va pas avec les maires tenants de l'Elysée? Merde alors.

Commenter cet article