Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Lors de sa conférence de presse du 4 juillet 2013, Delphine Batho, ex-ministre de l'écologie, de l'énergie et du développement durable a estimé que le débat sur la transition énergétique emmerdait les entreprises privées de ce secteur. Sa déclaration met en particulier en cause la société Vallourec, une des leaders dans la fracturation du gaz de schiste. Philippe Crouzet, président du directoire de cette société française, n'est autre que l'époux de la directrice de cabinet de François II.

 

Dans une tribune publiée sur le site Reporterre, l’eurodéputé EELV José Bové revient sur les propos de Delphine Batho.

Il en appelle à la création "d’une commission d’enquête parlementaire" pour faire la lumière sur "les conflits d’intérêts entre l’appareil d’Etat et les entreprises de l’énergie", estimant que :

« La proximité des dirigeants des grandes entreprises et des décideurs politiques est une menace pour la démocratie. Au cours de mon mandat européen, j’ai été confronté à de nombreuses reprises à cette ingérence des multinationales dans les affaires publiques. Que ce soit dans le domaine de l’agro-industrie, du tabac, de la santé ou de l’énergie, les transnationales n’hésitent pas à dicter leur feuille de route aux dirigeants de premier plan. »

 

 

100% d'accord avec le député européen Vert. Mais qu'en pensent les 2 ministres écolos au gouvernement? Et pourquoi le groupe EELV ne sollicite pas une commission d'enquête auprès de son partenaire le Ps majoritaire à l'Assemblée nationale.

J'ai lu dans Médiapart du 5 juillet 2013 que des dirigeants de EELV (et non des moindres) se posent carrément la question de quitter le gouvernement de Jean-Marc Ayrault ND des Landes.

Mais comme ma soeur Anne, je ne vois rien venir. Dommage.

Commenter cet article

aline 07/07/2013 16:07

Bonjour Roger, comme tu y vas toi, il faut leur laisser le temps de se poser la question, et puis de trouver la bonne réponse, celle qui satisfasse tout le monde sans déranger personne, avec un peu de chance fin 2014 ou mieux courant 2016 ça c'est ce qu'on appelle l'écologie par les verts. ALINE