Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Cette année encore, dans 4 départements et 25 villes de la région parisienne, les agriculteurs du Modef (mouvement de défense des exploitations familiales) sont venus vendre leurs produits à un juste prix aux consommateurs. C'est à dire à un prix qui leur permet de vivre de leur labeur, tout en répondant à une agriculture à visage humain pour les besoins humains.

"Manger 5 fruits et légumes par jour", prescrivent les bons médecins de l'Organisation mondiale de la santé. Ah oui docteur, et les courgettes qui ont augmenté de 32,6%, les poires et pommes de 30,4%, le melon de 28%, les aubergines de 20,8% ou les pêches de 15,8% et on en passe et des meilleurs? Oui, dans notre pays 5e puissance économique mondiale, si un ménage avec 2 enfants écoute les docteurs de l'OMS, il devrait débourser 146 euros par mois avec un pouvoir d'achat en dégringolade.

 

Cette année encore, aidés par le PCF, les stocks de fruits et légumes du Modef se sont entièrement écoulés et vite. Pensez-vous, le kg de tomates entre 1€,50 et 1€,70 au lieu de 2,35 (en moyenne) dans les grandes surfaces, quand celles-ci ont augmenté les fruits de 14% et celui des légumes de 17%. Ah, ces grandes surfaces qui devaient améliorer notre vie, comme aussi cette concurrence libre et non faussée!

 

Lors des élections aux chambres d'agriculture de février 2013, pour les exploitants agricoles, la Fnsea a obtenu 56% des voix, la Coordination rurale 20,49%, la Confédération paysanne 18,54% et le Modef avec 1,47% n'est représenté que dans 9 départements.

Pour autant, cette semaine, comme les autres années, le Modef est venu à la rencontre des consommateurs, pour expliquer aussi leur quotidien et les marges exorbitantes engrangées par les intermédiaires depuis leur production jusqu'aux étals des grandes surfaces. Cette année encore, les grands syndicats des patrons dans l'agriculture étaient absents.

 

En Bretagne, cet été, ils ont préféré casser des centaines de milliers d'oeufs et de badigeonner des bâtiments de l'Etat, sans mener grabuge (par exemple) autour de la propriété d'E. Leclerc.

A chacun sa méthode, mais j'aime mieux l'action du Modef en ce 22 août 2013.

Commenter cet article