Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Pouf, dit aussi le bosco de Nantes, a présenté le budget 2014 de la nation depuis la cour de l'Elysée. Normal qu'il le fasse devant le palais de François II et pas à Florange (par exemple), vu la saignée exercée contre le peuple et en parallèle les cadeaux offerts aux patrons. Quant à l'évasion fiscale des fraudeurs en col blanc, elle file toujours autant.

 

Alors Patapouf a vitupéré dès cette annonce. Même qu'il était rouge de colère et ça n'allait pas avec son teint d'ordinaire plus près de la chlorophylle et des petits zoiseaux. "Il fallait revoir tout ça, sinon c'était la guerre contre les roses", a grondé Patapouf. Ce qui n'était pas gentil pour un amoureux de la nature plus que de la politique.

Au fait, contre qui pestait le grand sachem des Verts? Contre l'augmentation de la TVA, la ponction sur le pouvoir d'achat des ménages, des salariés et des retraités ou toute autre mesure antisociale? Ou bien envers ces milliards et ces milliards de fric public déversés dans les poches privées du patronat?

Pas du tout! Y avait pas la taxe diesel dans le budget 2014! Et ça, mes bons amis, vous qui endurez la crise, c'est la ligne rouge entre les roses et les verts.

 

Bon, Pouf et Patapouf ont prévu de se rencontrer pour se rabibocher. C'est comme ça depuis que que François II est dans son palais. En vérité, Pouf et Patapouf vont très bien ensemble pour accepter les diktats de l'UE capitaliste et de son soldat l'euro.

 

Ps: Naturellement, cette histoire n'est pas faite pour rire.

Commenter cet article