Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Et de grandes dents pour croquer toute la planète, tel est l'impérialisme américain, gendarme du monde avec son OTAN, organisation militaire dans laquelle la France est dans le cercle fermé de son commandement.

 

Oui, l'impérialisme des USA n'est pas tombé avec la chute du Mur de Berlin, tout au contraire. Les révélations d'Edward Snowdem sur le système international d'écoutes de la libre Amérique (y compris au sein de ses alliés les plus fidèles comme la France) sont-là pour le démontrer en plein jour. Comme éclatent en plein jour les pressions d'Obama pour que le fugitif, ex-technicien de ses services d'espionnage, apatride depuis qu'il n'a plus de passeport US, soit renvoyé aux USA où il sera jugé pour crime contre la sécurité de l'Etat.

 

La patrie des droits de l'Homme et du Citoyen n'a pas bougé d'un pouce pour que Edward Snowdem trouve asile politique en France. Elisabeth Guigou, présidente de la commission des Affaires étrangères à l'Assemblée nationale souhaite "une position européenne commune" et dit de ne pas tomber dans "l'anti-américanisme primaire". Et c'est tout madame la députée dirigeante nationale du PS? Son roi François II avait dit pareil avant elle à la téloche. Et bien, on n'est pas sorti de l'auberge de Bruxelles pour l'asile politique...

Et les transactions de "libre échange" entre les USA capitalistes et l'Ue capitaliste, on continue?

Obama, toujours ceint des lauriers de son prix nobel de la Paix, a déclaré qu'il aviserait les autorités des pays concernés. Sans préciser de date. Et où? A Disneyland Paris?

 

Oui, Mickey a de grandes oreilles et de grandes dents. Et devant la faiblesse de ses soi-disant alliés (plutôt ses valets), il n'est pas près de s'arrêter.

Commenter cet article