Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par caroleone

Cet article est reposté depuis coco Magnanville.

L’association « Comité pour une Nouvelle Résistance-CNR » dont je suis le président a eu l’immense privilège d’accueillir par deux fois Michel Etievent à Nice. C’était le 3 décembre 2012 à Nice et les 25 et 26 mai 2013 à l’occasion du colloque que nous avons organisé à Nice pour les 70 ans de la création du Conseil National de la Résistance (CNR) par Jean Moulin. Ce spécialiste d’Ambroise Croizat nous a permis de connaître la Révolution Sociale que ce Ministre communiste a réalisé en deux ans à peine. Lors de ses interventions le public a découvert avec émotion le combat sans faille du créateur de la Sécurité Sociale.

 

Michel Etievent nous a permis de partager les idéaux et les combats de cet homme d’exception. Toutes les personnes qui ont pu assister à l’une de ces conférences ont pris conscience de l’importance de cet héritage de la Libération. Les Résistants, qui avaient au péril de leur vie combattu la barbarie nazie et l’ignoble collaboration, n’ont jamais reculé devant les fadaises présentées par le grand patronat, qui déjà gémissait devant le fardeau trop lourd. Le seul horizon des combattants de l’ombre était la justice sociale. Il faut toujours avoir présent à l’esprit la maxime suivante à propos de la sécurité sociale, de l’hôpital public et plus généralement de la santé : « Se soigner suivant ses besoins et cotiser selon ses moyens ». Quel bel exemple de solidarité pour illustrer le triptyque républicain.

 

C’est avec stupéfaction et indignation que nous avons appris l’éviction de Michel Etievent du colloque organisé le 26 septembre 2013 à Paris en mémoire d’Ambroise Croizat, le fondateur des lois sociales de la Libération.

 

C'est cet homme d'exception qui a mis en place la Sécurité sociale, la retraite par répartition, les allocations familiales, etc... Nous lui devons tout ce qui fait notre tissu social aujourd'hui, tout ce qui constitue notre modèle social. Ce secteur est assiégé par  la finance mondialisée et les spéculateurs insatiables. La Sécurité sociale a été vidée de sa substance, trahie, sa ruine organisée, ses portes ouvertes au capital . Nos maîtres envisagent de transférer au plus vite dans le giron des prédateurs nationaux et internationaux tout ce qui fait que l’Humain est humain. Ces derniers sèment la misère et la désolation partout où ils prennent le pouvoir. Ils mènent le monde à la catastrophe. Pour les y aider la dictature de Bruxelles impose des directives que les différents Etats sont obligés d'appliquer. La privatisation et la commercialisation de la santé sont favorisées par l'Union Européenne. 

 

Le cynisme ambiant n'a pas de retenue, on impose ces directives réactionnaires, et en même temps on célèbre la mémoire d'Ambroise Croizat créateur de la sécurité sociale dans un colloque à Paris. Mais on prend bien soin d'écarter le seul historien, qui depuis plus de vingt ans s'emploie à faire connaître Ambroise Croizat et son œuvre humaniste. Il s'agit de Michel Etievent, le spécialiste de l'histoire sociale et de cet homme d'exception à qui l'on doit tant!

 

Face à la volonté des puissants de revenir sur tous les acquis sociaux de la Libération et plus généralement sur toutes les avancées de cette époque, il faut s’imprégner du message de la Résistance, c’est-à-dire retrouver notre liberté, notre indépendance et notre modèle social.

 

En octobre 2007 Denis Koestler, ex n°2 du Medef qui a fait l’essentiel de sa carrière au service d’assurances privées, disait en substance : « Le modèle social issu de la Résistance doit être démantelé, il résulte du compromis historique entre communistes et gaullistes [… ]. La liste des réformes ? C'est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s'agit aujourd'hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance ! »  (Citation d'un article de Denis Kessler dans la revue Challenges le 4 octobre 2007).

 

Pour rendre irréversible et plus efficace ce casse du siècle l’Union Européenne impose sa logique ultralibérale à l’aide de directives qui s’imposent ensuite aux différents états. Il parait que cela est une démocratie !

                                      

Je vous communique quelques mots de l'historien Michel Etievent.

 

"J'attends avec impatience l'attitude des "universitaires" et autres "membres du ministère du travail" qui ont découvert Croizat à travers mes articles, mes ouvrages et le travail des copains de la CGT et du PCF et qui vont parler à la place de milliers de militants qui se sont battus pendant des années pour exhumer Ambroise du silence forcé dans lequel le plaçait la droite, le patronat et son aile gauche affidée.

 

Vont-ils s'élever aujourd'hui contre la censure de mon travail? Contre mon éviction politique organisée avec d'étranges complicités. Par de bas calculs égotistes et politiques comme l'affirment tous ceux qui s'indignent aujourd'hui d'une telle humiliation et éviction!"

 

Pour garder nos droits fondamentaux il faut aussi s'indigner comme le demandait le regretté Stéphane Hessel, et certainement davantage.

 

Lucien Pons

 

 

http://contrelesfranchisestouraine.files.wordpress.com/2008/10/ambroise-croizat1.jpg

 

 

 

 
 
http://img.over-blog.com/500x336/5/49/36/54/images-de-lutte/resistance/resistance-france/13382_523387337707911_1769020591_n.jpg
 
CE que l'on n'effacera jamais: Ambroise Croizat signant dans le sillage du CNR. la mise en place des Retraites et de la sécurité sociale, de la médecine du travail, du statut des mineurs, de celui des électriciens et gaziers, de la formation professionnelle, des comités d'entreprises, de la fonction publique, des CHST et de la prévention dans l'entreprise....
Et oui tout cela venant d'un ministre ouvrier et d'un Peuple de France mobilsé, dans une France pourtant RUINEE... ET EN .. UN AN ET DEMI SEULEMENT!!!!!!....  ET nos socialistes?
 
 

http://img.over-blog.com/600x449/5/49/36/54/images-de-lutte/resistance/resistance-france/15259_506282432761695_682734202_n.jpghttp://img.over-blog.com/600x485/5/49/36/54/images-de-lutte/resistance/resistance-france/310741_509677095755562_1030327164_n.jpg

Documentaire - 1951 - Noir & Blanc - Muet - 00:07:00 -
Les obsèques d'Ambroise Croizat en février 1951, de l'immeuble de la C.G.T. au Père Lachaise, en présence d'une foule imposante ...  [Voir la suite]
 

Commenter cet article