Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

C'est à dire, est-il capable de pratiques illégales (financement des campagnes électorales, attribution de marchés publics, fraude fiscale, détournement de fonds publics, tec.)? Oui, si l'on en croit le sondage Harris interactive/ Humanité dimanche réalisé entre les 11 et 12 juillet 2013.

 

42% des sondés pensent que la plupart des responsables politiques français sont convaincus de pratiques illégales. Ils sont 37% à admettre que ces mêmes pratiques concernent une part significative du clos politique français.

64% estiment que ceci est une "trahison" de la fonction confiée par le peuple à ses représentants et 26% sont plutôt d'accord avec cette idée.

Il en ressort que 28% des citoyens sont dissuadés d'aller voter aux prochaines échéances électorales. 31% ne font aucune confiance à un parti politique. Si l'on y ajoute ceux qui font "plutôt pas confiance", le monde politique est dans les choux. Et gageons que la tambouille servie par le Parlement autour de la moralisation de la vie politique n'arrangera aucunement la carte du menu.

 

Alors, dans cette opinion publique désabusée, parmi les partis susceptibles de réduire les pratiques illégales, le MODEM arrive en tête avec 37% de bonnes opinions. Suivent EELV (31%), l'UDI, le Parti de gauche de Mélenchon (25%), l'UMP et le PCF (23%), le PS et le FN (22%).

 

Il est de tradition que les politiques assurent des universités d'été avant la rentrée de septembre. Vont-ils évoquer ce sondage qui menace la démocratie française? Ou vont-ils s'asseoir dessus et se dire, entre eux, les meilleurs du monde, comme d'habitude?

Commenter cet article