Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

La "réserve parlementaire" était ce système inconnu du grand public. Mais c'est quand même du pognon public à la disposition des parlementaires qui ont le privilège d'en disposer à leur gré.

C'était un secret bien gardé, jusqu'à ce que le Tribunal administratif donne raison à Hervé Lebreton président de l'Association pour une démocratie directe. Ainsi, un dossier de 1000 pages lui a été fourni pour l'année 2011, la "réserve parlementaire" accordée y étant de 150 millions d'euros, ce qui n'est pas rien.

 

A cette époque, Gérard Larcher était le président Ump du Sénat. Et comme d'autres élus, il a utilisé ces fonds publics pour subventionner son lieu de villégiature. En l'occurrence, plus de 100 000 euros à l’île de Batz, dans le Finistère. Plus en prime quelques médailles à ses élus.

Son titre de président du Sénat lui permettait d’être plus gâté que les élus de base : en 2011, il distribué 3,5 millions d’euros. Ces fonds ont été distribués dans la France entière, « à des fins électorales » : à quelques mois d’un renouvellement partiel du Sénat, Gérard Larcher a arrosé les villages dont les maires devaient participer au scrutin, révèle Médiapart.

Dont 105 250 euros à l’île de Batz, dans le Finistère, île où il passe ses vacances depuis une quarantaine d’années. Gérard Larcher n’y a pas distribué que des euros. Il a aussi profité de ses vacances pour épingler quelques médailles :  l'ordre national du mérite au maire et l'ordre national du mérite agricole à son premier-adjoint.

Mais Gérard Larcher le dit dans Ouest-France:

« Les îliens sont respectueux de ma vie privée et publique. Moi-même, je n’oublie pas que je suis ici un invité. »

Mais un invité idéal qui n’oublie pas d’apporter de petits cadeaux à ses hôtes, conclut pour sa part Rue89.

 

Bon, bientôt l'anniversaire du 4 août 1789, nuit où furent abolis les privilèges par les représentants de la nation de l'époque. Dites, les parlementaires d'aujourd'hui, ça vous tenterait pas de faire rebelote. Ah, vous êtes tous en vacances en août 2013? Et monsieur Larcher sans doute sur l'île de Batz? Comme c'est bêta.

Commenter cet article