Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Gamin, ma vigne était triste après les vendanges

Sans une amourette ni rire ni chanson.

Ici ou là deux grains pour la grive ou bien l'ange

Et silencieux, l'hiver tendait son hameçon.

 

Le Cers faisait siffler la treille et les fenêtres,

Semblait le soleil chaque jour plus rétréci.

J'allais sur les chemins comme pour disparaître

Dans le parfum disparu et mon coeur aussi.

 

Quand l'angélus retentissait au campanile

Comme s'il était parole chargée d'amour,

De cette heure sournoise à jamais je m'exile:

Si Dieu fut là, il aurait refait les beaux jours.

 Dans les vignes en automne

Commenter cet article

caroleone 11/08/2013 13:11

Bonjour Roger,

Ah comme j'aime les sarments de vigne de tes souvenirs. Il est bien ton Marti, je ne sais pas trop ce qu'il dit mais je choppe un mot par-ci, par-là.
Amitiés

caro