Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Mon petit coup de griffe d'hier contre la hauteur de Franck Ribéry n'a semble-t-il pas plu. J'attaquerais trop le foot et à travers de lui, le peuple qui l'aime bien. Que l'on se comprenne bien, le foot, premier sport de la planète, n'est nullement en cause de ma part, mais le fric qui le régente jusqu'à l'os oui.

Et s'il en fallait une autre preuve, le Trophée des champions, le vainqueur de la Coupe de France contre le champion de France, cette année Bordeaux contre le PSG.

On aurait pu le faire jouer en France dans un grand stade près d'une banlieue ou dans un banlieue défavorisée. Et pour que la fête soit complète, on y aurait vendu l'entrée à des tarifs modiques. Pour bien montrer que le foot pro est proche de son public populaire.

 

Et bien non, ça se jouera au Gabon. Et c'est tout bénef pour le foot pro: le Gabon prend en charge le transport, la nourriture et l'hébergement des équipes, tout comme les frais de la délégation de la Ligue professionnelle de foot; les 40 000 places vendues seront rétrocédées à Bordeaux et au PSG. Bref, plus de 2 millions d'euros déboursés par le Gabon.

 

J'oubliais de vous dire que, bien qu'il exporte du pétrole, le Gabon, du moins son peuple, ne roule pas sur l'or. Plus de 16% de chômeurs y sont recensés.

Cerise sur le gâteau (si j'ose dire), la Fédération gabonaise de foot est dans le collimateur de la Fifa pour détournements de fonds, laquelle a bradé la coupe du monde de foot au très démocratique Qatar, c'est dire. Les liens de la famille Bongo (présidents successifs du Gabon) avec l'argent sale seraient plus qu'allégués  vu que la justice française s'y intéresse.

 

Tonton, pourquoi tu tousses? Tu ne tousses pas? Ah, je croyais.

Commenter cet article