Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Avant qu'ils ne partent en vacances, François II avaient demandé à chacun de ses ministres d'écrire noir sur blanc ce qu'ils envisageaient pour la France en 2025. Comme quoi, peut-être, le changement ce n'est pas du tout pour maintenant.

Ainsi donc, demain 19 août de l'an de grâce 2013, chacun et chacune des hommes et femmes providentiels, que François Hollande a donné à la France, rendront leurs copies. Quelques uns de ces sauveurs l'ont déjà adressée à des journalistes sans doute de leurs amis. Ainsi, Le Point  a publié 5 de ces synthèses.

 

La dissertation du ministère des Finances

Pierre Moscovici s'est fendu d'une prose en utilisant le conditionnel (Tiens, pourquoi?). Il parle de "une décennie perdue de déflation et de mécroissance" (quoi que c'est ça, un attrape-nigaud?), qu'il faut copier l'Allemagne sans le dire (Merkel-Hollande, même combat?). Et le ministre de notre argent public de conclure:"Tracer une perspective jusqu’en 2025 n’a de sens que si nous parvenons à faire comprendre aux Français que les décisions difficiles que nous prenons en ce début de cette mandature, contribueront à atteindre la cible ainsi définie". Ouf. Bon, il y aura peut-être un oral de rattrapage devant la commission des finances de l'Assemblée nationale pour comprendre le pourquoi du comment... en 2025.

 

Refonder la France à la sauce Valls

"La police et la gendarmerie doivent réaliser le saut technologique avec l’utilisation accrue de la technologie" qu'il dit ou comment parler pour ne rien dire. Par contre, pourquoi des départements et des sous-préfectures? Lui, il sort de sa boite à outils des "Maisons d'Etats",  pas du Peuple, c'est à dire moins de services publics en quelque sorte, non?. Peut-être pour revenir au temps des provinces et de leurs gouverneurs d'avant la Révolution de 1789.

 

Le roman de science-fiction de Montebourg

Selon Le Point, lui ne s'est pas trop foulé la rate: seulement 3 petites pages dans lesquelles la France de 2025 n’aura abandonné aucune filière industrielle. Leader des constructeurs de véhicules électriques, fer de lance de l’aéronautique et des biotechnologies, bon élève dans l’agroalimentaire. la France sera même "le plus grand massif forestier exploité d’Europe". Et tout ça grâce à qui? A l’œuvre d’Arnaud Montebourg et de sa politique: voilà c'est dit et il n'y a plus rien à rajouter.

 

Retour vers le futur pour Taubira

La garde des Sceaux, connue pour son intérêt pour la littérature et la poésie, s’est elle aussi prêtée au jeu de l’anticipation, datant chacune de ces potentielles réformes. Et avec elle, la France de 2025 ressemble à un havre de paix où mineurs délinquants prennent conscience de "leur passage à l’acte", où l’accès à la Justice est favorisé et surtout où les établissements pénitentiaires ne sont plus surpeuplés.


Hors sujet, Duflot?

En tout cas, Le Point semble l'affirmer. 9 pages pour elle "avec un avant-propos pas très à propos". Aïe, ça commence mal, car François II lui avait dit de parler du logement dont elle a la charge. Est-ce que sa majesté se contentera de: en 2025, "l’accès [aux] logements pour chacun ne sera plus un facteur de stress et d’incertitude, mais une étape plaisante de la vie".

 

Bien, bien, j'attends avec impatience le compte-rendu que Jean-Marc Ayrault fera de ce séminaire pour la France en 2025. A mon avis, mais je dis ça je dis rien, ça ne va pas être piqué des vers.

Et pour les meilleurs élèves, il se dit que le bosco de Nantes leur offrira ceci:

Pour les autres qui ont manqué de gnac, ça serait:

Commenter cet article

R
Une chose manque en toile de fond, l'essentiel. Dans 12 ans, l'énergie disponible dans le monde sera à son maximum, avant de dégringoler. Sans oublier le charbon bien sûr.

http://energeia.voila.net/fossile/charbon_declin.htm

En réalité, ce sera déjà la descente car avec le temps le pétrole comme le charbon disponibles sont de moins bonne qualité énergétique.

Il ne faut pas voir seulement les tonnes.
Répondre
S
contrairement aux socialistes je ne lis pas l'avenir dans le marc de café, mais je suppose qu'en 2025, les socialistes auront été virés de l'échiquier politique, que l'horizon sera plus clair, qu'un monde nouveau apparaîtra où tout ce qui sera dit par nos futurs dirigeants ( ni droite, ni extrême, ni socs) sera
Répondre