Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Comme la nature a, semble-t-il, horreur du vide, pour le combler sans être trop regardant vu la situation politique actuelle, Pierre Bédier de l'Ump a retrouvé son siège de conseiller général dans la ville-canton de Mantes-la-Jolie.

Il venait de retrouver son éligibilité disparue après sa condamnation à 18 mois de prison avec sursis et 23 000 euros d'amende pour corruption passive et abus de biens sociaux. Cela tombe bien vu que l'Ump organise un Sarkothon, puisque son candidat à la présidentielle avait triché avec la loi sur les comptes de campagne, dixit le Conseil Constitutionnel.

Cela dit, si une hirondelle ne fait pas le printemps, le retour d'un coucou n'annonce pas obligatoirement le pire des temps. Seulement 27,50% des électeurs ont voté pour ce 2e tour (-1,42% sur le premier tour) et les votes blancs ou nuls ont presque doublé avec 6,46%.

Ce qui veut dire, au-delà des cocoricos que je pressens de la part des uns ou des autres, que Pierre Bédier est élu (60,23%) et la suppléante de la députée Ps du Mantois battue (39,77%) sur 27,50 des exprimés.

 

Au premier et au deuxième tour, l'abstention reste donc majoritaire dans l'électorat, notamment les couches populaires confrontées à une crise sociale la pus importante de leur histoire. Elles ne distinguent pas assez de clarté pour avoir de l'espérance de la part de ceux se réclamant à gauche de la social-démocratie. Elles sanctionnent de la même manière le gouvernement Ps-Vert de François II

Sinon, comment comprendre qu'aucun des partis se réclamant de gauche (PS, Fg, Pc) aient fait leurs plus faibles scores dans les bureaux de vote du Val-Fourré (8207 inscrits), quartier le plus important où le mal-vivre est hélas une constante (6809 à Gassicourt et 6194 dans le centre)? Comment comprendre aussi dans ce quartier que Pierre Bédier augmente son score du premier tour avec 61,42% des suffrages exprimés (56,85% au 1er tour)?

 

Après plus d'un an de politique qui fait les yeux doux au forces du patronat et de l'argent, après plus d'un an à cautionner l'austérité venue de l'Ue et de l'euro, peut-être serait-il bon de proclamer qu'un chat est un chat, et une politique de droite une politique de droite. Mais je dis ça, je dis rien. D'autres semblent penser à ma place pour dire leur vérité, ça leur fait peut-être plaisir dans leurs tours d'ivoire.  Mais cette élection à minima d'un Ump est dans le prolongement d'autres élections qui sont intervenues depuis juin 2012.

Il est donc normal qu'à Mantes-la-Jolie, ville pauvre du très riche département des Yvelines, un cacique de l'Ump, anciennement condamné par la justice, vienne d'être élu au conseil général.

La statue représente Jean Jaurès, l'un qui fonda le parti socialiste, il y a tellement longtemps que les manuels d'histoire et le Ps aujourd'hui l'ont gommé de leur programme. Le second, flouté, n'est pas exactement un ectoplasme puisqu'il est bien au chaud dans un palais, loin du quotidien des gens et de leurs souffrances.

Commenter cet article

S
le coucou est revenu, je l'ai entendu chanter, mais je n'ai pas trouvé la fortune pour autant
il est vrai que l'abstention fait froid dans le dos quand c'est le synonyme du jean foutisme, mais il faut dépasser ce stade, en effet si le vote est d'une importance essentielle dans la vie des gens, lorsque la politique devient l'image présentée à mantes où le mensonge, l'intérêt personnel prennent le dessus et où droite et gauche ( 2éme tour s'entend) barbotent dans la mare de l'austérité et du mépris du peuple et de sa souffrance, personne ne s'y reconnaît, donc chacun reste chez soi
Répondre
C
Bonjour Roger,

Quand je me suis levée cette nuit pour écrire, j'ai vu l'article de Marc avec cette nouvelle que je pressentais hélas.. ça m'a foutu le bourdon et un dégoût de tout ceci qui est dû à tout ce que tu dénonces très bien.
Avec l'abstention, on mettra des dictateurs sur les trônes en moins de deux et on peut dire merci aux soces.
Amitiés

caro
Répondre