Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Waterman France, du groupe US Newel Rubbemaid, est en pleine restructuration. Comprenez qu'il licencie en Loire-Atlantique, dans la Drôme et les Hauts-de-Seine. Tout cela, bien entendu, pour grossir les dividendes des actionnaires. C'est du licenciement boursier. Mais comme la loi devant le sanctionner, promise par le camarade François, ne sera jamais adoptée par François II, roulez jeunesse!

Waterman veut même appliquer la formule: "je-te-vire-mais-tu-formes-avant-ton-successeur". En récompense, une sucette de 1 000 euros. Ouais, comme tout le service clients va être délocalisé en Pologne, on fera venir les futurs salariés en Gaule pour qu'ils soient au top niveau.

Dites camarades du PS et de la CFDT, c'est quand que vous l'humanisez le capitalisme?

 

Autre bonne pioche pour le patronat. L'Elysée vient de déchirer le fichier 040 de la Banque de France. Il recensait les patrons qui s'étaient mis en liquidation judiciaire.

C'est pour leur donner une seconde chance, dixit le gouvernement socialo-écolo du bosco de Nantes.

 

Encore autre chose. Hier, j'ai évoqué les centaines de millions d'euros d'argent liquide saisis par les Douanes à la frontière de la Suisse et du Luxembourg.

L'un de mes abonnés me signale que l'Elysée a programmé la suppression de 400 postes de douaniers et que l'amendement pour renforcer l'action des Douanes en la matière a été refusé par l'Assemblée nationale à majorité socialo.

Commenter cet article

S
avec waterman innovation dans la philosophie de la vie : cocu, battu et content
Répondre