Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Aucune xénophobie digne de l'extrême-droite dans mon propos, mais la triste réalité de la Croatie qui vient, en ce 1er juillet 2013, d'être membre à part entière de l'Ue avec ses 4,2 millions d'habitants.

Hier à minuit, sur la place centrale de Zagreb la capitale, les hors-sol croates, en compagnie des hors-sol de l'Ue et du président socialiste du Parlement européen ont trinqué leurs coupes de champagne en cet honneur. Le président de la Croatie y est allé de son "Le 1er juillet ouvre une toute nouvelle perspective, un nouveau monde pour nous".

En Croatie, le PIB est de 39% en dessous de la moyenne européenne, seule la Roumanie et la Bulgarie se placent derrière la Croatie, selon l'Ue. L'économie est en récession depuis 2009 dans ce pays où le taux de chômage est de 21%.

 

"300.000 chômeurs, que vont-ils fêter? Est-ce que l'UE a une baguette magique pour faire disparaître tous les problèmes", s'interrogent des internaute sur la page officielle du gouvernement croate.

A juste raison, car à peine le peuple croate dans le carcan de l'Ue, Bruxelles a prévenu les autorités qu'une "procédure de déficit excessif pour dépassement du plafond de déficit budgétaire" est dans les tuyaux. C'est peut-être compliqué à comprendre, mais c'est ni plus ni moins l'austérité imposée par la BCE, l'Allemagne et Bruxelles, avec le FMI. Pile poil comme dans d'autres états "souverains" de notre vieux continent.

 

Bienvenue donc dans le club du chômage et de la précarité, tout cela pour le grand profit de la concurrence libre et non faussée!

En avril 2013, 23,5% (soit 5,6 millions d'européens entre 15 et 24 ans) sont au chômdu. 8 millions de jeunes de 15 à 24 ans sont sans emploi, mais aussi sans formation ni en apprentissage.

 

Etat des lieux pour cette  catégorie d'âges:

Allemagne 7,5%; Autriche 8%; Pays-bas 10,6%; Danemark 12,2%; Malte 14,7%; Luxembourg 18,2%; Estonie 19,4%; Finlande 19,9%; Tchéquie 22,2%; Royaume-Uni 20,2%; Lettonie 21,9%; Lituanie 21,2%; Roumanie 22,2%; Belgique 22,4%; Slovénie 24,4%; Suède 24,7%; France 26,5%; Irlande 26,8%; Hongrie 27,4%; Pologne 27,2%; Bulgarie 28,9%; Chypre 32,7%; Slovaquie 33,6%; Italie 40,5%; Portugal 42,5%; Espagne 56,4%; Grèce 62,5%.

 

Allez, qu'est-ce qu'on attend pour faire la fête?

En avril 2008, le taux de chômage des jeunes était de 15,3% et de 18% pour la France.

Ce n'est pas hélas un chamboule-tout, mais en rang d'oignons les hors-sol dirigeant l'Ue. Dernièrement, ils ont causé entre eux du chômage, à ce qu'il paraît.

Commenter cet article

sorcière and co 01/07/2013 19:59

dommage pour le chamboule tout, même si tout le monde n"a pas la tête à se faire chahuter, même si cela ne résoudrait pas tous nos problèmes quel immense défouloire que de les dégommer( virtuellement s'entend)

aline 01/07/2013 11:40

je me fais cette réflexion "ils croient embarquer pour la terre promise et ils nous rejoignent sur le radeau de la Méduse" Aline