Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Médias, partis politiques et confédérations syndicales salarient du personnel dans leurs sièges nationaux et celui-ci vote lors d'élections professionnelles. On peut voir les résultats sur le site du ministère du Travail à accueil MARS.

 

Ainsi donc, au siège du PS, rue Solférino à Paris, sur 119 inscrits, 107 votent.  Et ô surprise, la CGT obtient 57% des voix, le syndicat du personnel du Parti socialiste 26% et la CFDT 13%. Dites, les dirigeants nationaux socialistes, vous n'expliquez pas assez vos idées politiques ou quoi? En tout cas, avec 0 élu, la CFDT a encore plus du pain sur la planche.

 Le PS valide 900 candidatures pour les législatives, sans revenir sur Paris et Lyon

 

A l'UMP, on vote à 78% pour le syndicat maison "Unis et mobilisés". Derrière Copé ou Fillon? Sinon, les réfractaires apportent leurs suffrages à FO, le syndicat sans doute qu'il leur faut.

 

A Montreuil, au siège national de la CGT, 102 salariés et 88 qui ont voté. Les non votants étaient-ils en grève le jour du vote ou sont-ils en bisbille avec leur patron? De toute façon, une seule liste et 5 élus CGT.

 

Chez le PCF, 39 salariés et 32 votants approuvent la CGT.

Ce n'est pas comme à l'Humanité. Dans le premier collège, 34 inscrits et autant de votants pour le Livre CGT. Chez les cadres, presque l'unanimité avec 29 voix pour la CGT. Par contre dans le deuxième collège, 2 élus CGT avec 96 voix et 1 élu SNJ (autonome) avec 51 voix. Peut-on voir là  le fond de certains articles dans le journal qui n'est plus celui du PCF, mais un simple quotidien de gauche?

Et combien de cocos à l'Humanité? Bon je dis ça, mais je ne dis rien.

 

 

Commenter cet article

Canaille le Rouge 22/05/2013 11:46

"Lifting ou not lifting that is a question" (pas sur l'article mais sur la maquette bien sur).

Sur l'article, ce serait bien que les salariés du PS fasse un peu d'autogestion... et chasse leur patron cela ne saurait être que meilleur.