Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Ah, ce Manuel Valls, celui qui veut être calife un jour et le plus tôt possible, n'en loupe pas une pour montrer qu'il existe. Au moment ou le bosco de Nantes faisait mumuse aux aurores avec des ouvriers et François II du pédalo dans sa piscine de la Lanterne, poum, il bombarde sa copine Christiane Taubira d'un courrier dans le journal Le Monde. Oui, depuis que les lettres et le téléphone sont passés à la concurrence privée libre et non faussée, on s'écrit par médias interposés.

Et qu'est-ce qu'il dit le camarade Manuel à sa non moins camarade Christiane? Pour faire court, que c'est une conne dans sa gestion du ministère de la Justice, que lui est le sauveur du royaume et qu'il faudrait peut-être sûrement changer de Garde des sceaux.

La presse, qui en avait fini avec les oeufs cassés en Bretagne et la canicule, en fait en long, en large et en travers sur tout ça. Ce qui doit passer très haut pour ceux, ces "défavorisés" qui ne sont pas partis en vacances et sur tous ceux qui voient se rétrécir chaque jour plus leur pouvoir d'achat et leur emploi.

Pour faire bonne mesure, de retour de chez les prolos, Jean-Marc Ayrault s'est fendu d'un communiqué écrit avec de l'encre de la langue de bois.

 

Ouf, heureusement que François II quitte la Lanterne et réunit tous ses chambellans le 19 août en son bon palais de l'Elysée. Au programme: la France en 2025. Comme quoi, pour ceux qui en doutaient, le changement ce n'est pas maintenant.

 

Ah, et la prochaine réforme des retraites à la sauce capitaliste matinée d'un grain de sel social-démocrate? Qu'en pensent les Manuel Valls, Christiane Taubira et éventuellement Benoît Hamon de la gauche du Ps et Cécile Duflot des écolos?

Allo quoi! Je ne vous entends pas! Ah, ce putain de courrier et de téléphone passés à la concurrence privée, ce n'est plus ce que c'était. A moins que le Monde y aille d'une petite bafouille à ce sujet des intéressés. Non, vous y croyez?

Commenter cet article