Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Madame V. T. loge au palais de l'Elysée aux côtés de François II. Elle est autant première dame de France que moi j'ai mis du beurre dans les épinards par l'augmentation de mon pouvoir d'achat.

 

Donc, celle qui n'a rien d'officiel dans la 5e république française, (mais des constitutionnalistes émérites peuvent me démentir) est partie visiter le Mali, du moins Bamako sa capitale, à l'invitation de l'épouse du président malien.

Est-elle partie en avion militaire, puisque nous sommes en guerre dans ce pays? Le communiqué de l'Elysée ne le dit pas.

 

Enfin, quand j'écris épouse du président malien, ce n'est pas exactement ça. Non que madame Traoré ne soit pas la légitime de son mari, mais c'est ce dernier qui est illégitime.

Que je vous explique. il y a eu un coup d'état militaire au Mali, exécuté par le capitaine Sanogo, pour détrôner le président de la République malienne qui n'était pas un saint loin de là, mais que l'Elysée appréciait.

Sanogo fut tout autant cajolé, parce qu'on a des intérêts gaulois en cette partie de l'Afrique et que ça aurait été con d'y parler de démocratie.

Les putschistes ont donc désignés monsieur Traoré comme président par intérim, ce que l'Elysée a reconnu aussi pour les histoires de business qui existent depuis que cette partie de l'Afrique est à nous.

 

Alors, de koi madame V. T. était-elle allée parler avec madame Traoré? Pas que de chiffons, non je suis méchant et puis ça coûterait cher le mètre de tissu avec un aller-retour même en aéroplane militaire parce que c'est l'austérité chez nous en France.


Parler alors du candidat de l'Elysée à l'élection présidentielle du 28 juillet 2013?

Puisque madame V.T. n'est pas officiellement représentante de l'état, elle peut s'entretenir avec qui elle veut du candidat malien pour que vive la Françafrique et vive la république du mali, non?

Un important dispositif de sécurité était en place à l'aéroport de Gao où se trouve le quartier général de l'opération militaire française Serval.

Commenter cet article