Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

p319.jpg

Oui, si le parlement vote la loi sur le mariage pour tous. Nos anciens, les Gaulois, avait une peur bleue que les Dieux leur fassent dégringoler sur la margoulette quelque chose qui les anéantirait sur-le-champ. Et puis, au fil du temps, ça c'est calmé, même si quelques bonnes âmes prédirent, ici où là, la fin du monde: ce n'étaient que des conneries et on en a rigolé plus vite que si on en avait eu les pétoches.

Pour autant, la bête immonde allait accaparer toute l'Allemagne et quelques satellites autour. Par la seule pureté de la race, on allait élever sous les cieux un Reich qui durerait mille ans. Et pour cela, on devrait mettre au feu ou gazé tout ce qui était impur. Heureusement, des hommes et des femmes au coeur libre s'unirent pour abattre cette ignominie. Même si encore, hélas, dans quelque marigot frétillent les enfants du monstre.

 

Et depuis qu'on débat du mariage pour tous, voilà l'effroi de nos vénérables ancêtres gaulois qui ressurgit dans des têtes malades, mêlé parfois avec le relent des fours crématoires dans certaines bouches, pour que disparaissent les tenants de l'égalité des droits pour tous.

Même les églises, toutes les églises, que l'on croyait éclairées puisque fourmillant de savants docteurs en théologie, y sont de leurs couplets nauséabonds. Elles nous promettent ni plus ni moins l'apocalypse prévue dans leurs textes anciens, ceux de cette vieille époque où la majorité de l'humanité ne savait ni lire ni écrire. Et avant ce juste fléau des Cieux sur les impurs, se développeraient en France la zoophilie, l'inceste, la pédophilie, le mariage consanguin. Oui, pourquoi ne pas épouser son père ou sa mère, son oncle ou sa fratrie, annonce Jacques Bompard, député d'extrême-droite du Vaucluse... Dèjà, en 1998, l'historien Emmanuel Leroy Ladurie disait la même chose, il y ajoutait aussi l'épidémie du sida, lors du débat pour le PACS, tandis que Chrsitine Boutin brandissait la bible pour conjurer le mauvais sort à l'Assemblée nationale...

 

Oui, les réacs ont la couenne dure en France pour répandre les pires ignominies contre un progrès sociétal. Comme ils ont la même haine pour décrier un progrès de justice sociale. Et ils sont toujours du côté du fric-roi. Et pour le défendre, ils ont appelé Hitler plutôt que le Front populaire, rappelez-vous.


Hier, en Grande-Bretagne, le projet de loi sur le mariage pour tous est passé comme une lettre à la poste du temps où elle était un véritable service public. Pourtant, il y a aussi des réacs outre-Manche...

 

Mais peut-être que dans l'ancienne Gaule, on aime toujours se distinguer, des fois que le ciel nous tomberait vraiment sur la tête.

 

Bon, assez rigolé! Votons le mariage pour tous et passons vite à la loi contre les licenciements boursiers ou l'augmentation du pouvoir d'achat, par exemple. Tiens, il me semble que j'entends d'autres réacs m'accabler des pires insultes...

 

Commenter cet article