Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

 

Le député-maire UMP de Nice (et président de la métropole), C. Estrosi, a annoncé jeudi 3 mai 2012 qu’il ne voulait plus que l’Union Départementale de la CGT réintègre la Bourse du Travail de la place Saint-François, dans le Vieux-Nice, son siège historique.

Oui, mais, alors la CGT a occupé les locaux après une manif dans Nice. Ce qui a mis furax le sieur Estrosi qui a demandé justice à la Justice...

Oui, mais, la Justice vient de le débouter. Et donc,  un communiqué de la CGT:

 

Eclatante victoire de nos camarades des Alpes-Maritimes qui après un bras de fer avec le Maire UMP de Nice, Christian ESTROSI, viennent de le mettre à genoux.

En effet, le Maire de Nice, qui avait la prétention d’expulser la CGT des locaux qu’elle occupait depuis la libération, vient d’être débouté de sa demande.

Le tribunal lui ordonne de reprendre les travaux dans un délai de 3 jours et le condamne à une astreinte sous 30 jours en cas de non respect de la décision de justice.

C’est une importante victoire de toute la CGT et surtout de nos camarades des Alpes-Maritimes qui ont lutté et défendu ardemment la liberté et le droit syndical.

L’action paie, la solidarité qui s’est exprimée à travers des centaines de signatures sur la pétition a été exemplaire.

Bravo à toutes et tous !

Montreuil, le 4 juillet

Commenter cet article

C
Bonjour Roger,

Comme je suis contente de cette claque dans la tronche à l'estrozÿ !!
ça me réjouit le coeur et me donne encore plus la pêche pour revenir et retrouver des forces.
Merci de ton amitié

Amicalement

caroleone
Répondre
S
bravo à la lutte, bravo aux camarades du 06
enfin un moment de douceur et d'espoir dans ce monde de brutes
Répondre