Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par le-blog-de-roger-colombier.over-blog.com

     Hier, le locataire de l'Elysée, en tournée des popotes pour un nouveau bail de 5 ans dans son palais, s'est adressé à la classe ouvrière, contre ces feignasses d'enseignants fonctionnaires grévistes privilégiés (pas moins). Oui, ouvriers de France, demain je rase gratis et je vous protégerai des vilains bouchers qui vous saignent depuis la nuit des temps. En vérité, je vous le dis!

     Chacun appréciera, du côté de l'éducation nationale comme du côté du monde ouvrier. Et dans ce peuple d'en bas, les smicards goûteront assurément ces douces paroles, de la part de celui qui ne les a point augmentés depuis des lustres. Comme vont se réjouir les ouvriers d'Arcelor-Mital sacrifiés sur l'autel d'un patron voyou. Ou comme loueront Saint Nicolas, les salariés de Berre-l'Etang venant d'apprendre, hier justement, la fermeture de leur entreprise.

     Chacun appréciera, à l'heure aussi ou des valises d'argent sale, dans l'entourage des privilégiés de notre vieux monde capitaliste (comme s'ils n'en avaient jamais assez), font la une de l'actualité.

 

     Il y en a d'autres qui ne manquent pas d'air. Ce sont les tontons magouilles, qui veulent que le président de droite du Sénat conserve son perchoir, alors que la gauche est devenue majoritaire dans la Haute-assemblée. Vous avez dit démocratie? Un ange passe. Mais il rigole aussi, sur son coeur est estampillé le sigle UMP. Et il s'envole vers un autre palais, sans doute pour faire la causette avec un saint homme providentiel.

 

     Je finis mon coup de gueule de ce jour au ras des caniveaux (excusez-moi pour l'odeur). L'ex-patron du FMI, avocat aussi à ses heures et donc auxiliaire de la Justice, souhaite que son immunité diplomatique annule la plainte déposée au civil contre lui aux USA. Une façon de se défausser? Pas du tout s'exclament ses soutiens (oui, il en possède encore), il est normal que le boss du FMI, surtout  "dans une époque de crise financière et d'instabilité mondiale" ne soit pas emmerdé par la Justice?

     Chacun appréciera. Mais permettez-moi toutefois d'aller vomir tout mon saoul.

Commenter cet article