Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

 

        

                     JEF NE SERVIRA PAS D'EXEMPLE

 

  Communiqué de la fédération CGT Mines-Energie du 7 mars 2011:

  Il s’appelle Jef Duval, il a 23 ans, il est technicien clientèle depuis 2008 au service commun d’eRDF-GrDF à l’agence clientèle d’Arcueil, après avoir été pendant deux ans apprenti à l’agence de Sannois… et il est aujourd’hui sur le point d’être licencié.

  Comme tous les agents techniques clientèle, il effectue régulièrement des tournées de coupure non paiement. 1245 coupures non paiements ont été programmées entre le 1er Juin et le 31 Août sur la seule agence d’Arcueil. Cet abattage, ce travail à la chaîne devient une source de licenciement lorsque Jef reconnaît pendant un entretien avec ses responsables, ne pas poser systématiquement de SMI (Service Minimum 1000W).

  Comme bon nombre d’agents, il porte beaucoup d’attention sur ces situations de précarité dont il doit faire face tout au long de sa journée de travail (une vingtaine par jour) et ce plusieurs fois par semaine. Il est attentif sur chacune de ses interventions et quand la situation sur place est humainement compliquée, il réalise cet acte virtuellement, afin de laisser à ces personnes, à ces familles une dernière bouffée d’oxygène avant la coupure ferme.

  Mais cet état d’esprit est devenu insupportable et incompatible avec la politique du chiffre et la course aux résultats mises en place depuis la privatisation de nos Entreprises. Les techniciens n’ont même plus la garantie de s’assurer que l’usager ait été informé des aides auxquelles il a le droit avant d’en arriver à la sanction ultime que représente une coupure d’énergie.

  De façon outrancière et revancharde, la Direction a monté un dossier de toutes pièces aux fins de se débarrasser d’un agent qui porte les valeurs que la CGT et que tous citoyens « socialement responsables » défendent.

  Les faits reprochés correspondent simplement aux aléas du métier de techniciens clientèle qui ont encore une conscience civique et morale. Plus aucun technicien du Service Public n’est à l’abri dans de telles conditions.

 

  Une pétition de soutien est en cours sur le site www.fnme-cgt.fr

 

 

Commenter cet article

C
Quel affreux dilemme quand j'y pense auquel sont confrontés les agents. Et quel courage pour mettre en jeu son boulot pour favoriser des gens qui vivent dans la précarité !!
Ces gars là sont des héros de notre temps !!
Amicalement

caroleone
Répondre