Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

Je respecte profondément quiconque lutte contre l'injustice. Stéphane Gatignon, maire Eelv de Sevran, dans le 93, estime que sa grève de la faim attirera les regards sur la pauvreté de sa commune. C'est donc pour cela qu'il a dressé sa toile de tente devant l'Assemblée nationale.

 

Pour autant, la valse des personnalités politiques, venant parader devant micros et caméras à ses côtés, m'interroge.

Manuel Valls est allé samedi matin rencontrer le maire EELV de Sevran Stéphane Gatignon, qui a entamé la veille une grève de la faim devant l'Assemblée nationale pour demander l'aide financière de l'Etat, un "combat courageux" selon le ministre de l'Intérieur.

J'y ai reconnu Manuel Valls, ministre de la police et pilier incontournable de l'Elysée, Claude Bartolone, président en exercice de l'Assemblée nationale, comme Bruno Le Roux, chef des députés de François Hollande. J'ai entendu aussi que Harlem Désir, le boss du PS, y était allé de son communiqué de soutien... Les mêmes qui soutiennent, deux fois plutôt qu'une, la politique budgétaire d'austérité restreignant les fonds à verser aux communes par l'Etat. Et Stéphane Gatigon de ne jamais égratigner, dans un micro ou une télé, quiconque de ce bord-là...

 

Alors ce campement et ce bourdonnement tout autour ne sont-ils pas de cette politique politicienne qui fait le lit de l'extrême-droite ou de l'abstention?

Commenter cet article

hobo-lullaby 12/11/2012 21:40

Bonsoir Roger

Effectivement, on est en droit de se poser la question.
L'autre question étant : Oû sont passés les habitants de sa commune, le soutiennent ils vraiment, et pourquoi ne sont ils pas à ses cotés ?

Amitiés

Serge