Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Le Mantois et Partout ailleurs

   Et la communauté internationale hypocrite crie: vive le barbu! Effectivement, mon petit doigt me dit que les Usa d'Obama, l'Ue d'Angela Merkel et surtout Israël auraient préféré que soit élu calife d'Egypte l'ancien premier ministre de la dictature passée. Bon, il est vrai que l'Armée, par un coup d'état institutionnalisé, a largement écorné les pouvoirs du futur raïs et que cette même armée a de solides liens avec les Usa d'Obama, l'Ue d'Angela Merkel et surtout avec l'état Hébreu. Et aussi, le capitalisme international privilégie toujours d'avoir plusieurs fers au feu pour ses intérêts.

obama frères musulmans

  51% contre 49%, entre la peste et le choléra, la marge électorale est assez réduite. Et après bien des tergiversations, l'islamiste a été propulsé à la présidence de l'Egypte, avec une participation électorale de 51%, pour faire bonne mesure et bien montrer à la communauté internationale hypocrite (du moins aux peuples de ladite communauté internationale) et aux Egyptiens qu'il n'y a pas d'autre voie à l'ombre des pyramides.

 

  Mohamed Morsi, candidat intégriste des Frères musulmans, est donc élu. La main sur le Coran, il a déclaré qu'il n'attenterai pas aux libertés et qu'il n'instaurerai pas la charia, quand la devise de ce groupement politique religieux est: " Allah (Dieu en arabe) est notre objectif. Le prophète Mahomet est notre chef. Le Coran est notre loi. Le djihad est notre voie. Mourir dans les voies d’Allah est notre plus grand espoir". Et pourquoi cette déclaration urbi et orbi, les intégristes qui gouvernent quelque état de par le monde ne sont-ils pas des exemples de démocraties à toute épreuve?

 

  Mohamed Morsi fricotera-t-il avec l'armée égyptienne? La confrérie intégriste louvoie entre opposition radicale de façade et conciliabules souterrains avec l'autorité militaire en place. De plus, ils peuvent compter sur une partie de la rue égyptienne pour pousser un pion ou aller à dame. Grâce à leurs réseaux de mosquée, au fric venu de l'Arabie saoudite ou d'un autre état islamiste, ils sont les mieux organisés pour secourir moralement et physiquement un pays comptant 70% d'analphabètes, dont 42% des citoyens survit avec moins de 2 dollars par jour. Et contre-coup de la révolution, les Frères musulmans sont souvent les seuls à assurer un semblant d'état parmi une population des plus fragilisées.

 

  Quand tombera l'Egypte entière dans leur escarcelle pour mettre définitivement en place leur credo (si j'ose dire):"Le Coran est notre Constitution"?

  Le chômage et la misère ont été à l'origine de la révolution égyptienne. L'un et l'autre n'ont pas disparu avec l'arrivée au pouvoir de Mohamed Morsi. "Le changement, c'est maintenant", slogan de campagne d'un certain parti en France occupant désormais l'Elysée, montre déjà toutes ses limites. Gageons qu'en Egypte, cela sera de la même veine. Pour la démocratie, la liberté et la justice sociale.

 

 

 

Commenter cet article

C
D'accord pour garder ses distances avec les FM (un FM, c'est toujours dangereux au coup par coup ou en rafale) mais ne pas ignorer le peuple :
http://canaille-le-rouge.over-blog.com/article-le-caire-24-juin-107397140.html

Il semblerait que ce ne serait pas aussi manichéen que la presse française (qui restait très discrète sous Moubarak)nous l'assène d'ici.

L'auteure du compte rendu de cette nuit est à mille et une lieues des FM, de l'Armée et a des repères qui sont ici partagés par celui qui écrit et la majorité de ceux qui lisent ces pages.
Répondre